MonochromistDéveloppée par les créateurs de Tilt Shift Focus, Monochromist est une appli qui permet d’appliquer un effet noir et blanc ou désaturé à ses photos, agrémentée d’une interface simple et agréable. Une façon un peu nouvelle d’aborder un thème rebattu.

L’appli ne permet certes pas de modifier avec précision les paramètres de l’image, au contraire d’applis comme Monochromia, MonoPhix, Simply Black & White ou Noir Photo, mais son but est d’apporter des effets simples à mettre en œuvre, et un peu plus, comme nous allons le voir.

Les filtres prédéfinis sont intéressants,
mais d’un grand classicisme et sans grande personnalité.

Monochromist

Le menu, ergonomique, cache un contenu un peu léger

Une fois la photo prise ou chargée depuis un album de la Pellicule, l’interface principale s’affiche, organisée en deux bandeaux : en bas, les différents menus, et en haut, leurs « fonctions ». Le menu « Filtres » (baguette magique) permet ainsi de choisir l’un des 17 filtres proposés, qu’ils soient en noir et blanc purs (Luminance, Average, Artsy, Max, Red Channel, Green Channel, Blue Channel, High Threshold…), des filtres désaturés (Desaturated, 70’s) ou des variations colorées (Winter, Summer, Sepia…). Ces filtres prédéfinis sont intéressants, mais d’un grand classicisme et sans grande personnalité.

Le choix s’effectue en touchant l’une des petites vignettes de prévisualisation en haut ou en faisant défiler l’image principale vers la droite ou la gauche, comme ce que propose CameraBag, par exemple. C’est une façon agréable de naviguer, très pratique quand on n’a pas une idée précise du résultat souhaité. Un mouvement de balayage vertical permet quant à lui de changer de menu, ce qui permet de travailler en « plein écran ».

En revanche, on regrette de ne pas pouvoir zoomer dans l’image… Vient ensuite le choix des cadres, assez pauvre il faut bien l’admettre, et qui se compose de 7 modèles, généralement noirs ou blancs, avec un seul cadre texturé (Vignette).

Monochromist

L'appli permet de personnaliser ses effets

Il est possible de choisir le format de l’image parmi plusieurs rapports classiques (carré, nombre d’or, 16:9, 3×2, 4×3). On regrette qu’il soit impossible de déplacer le cadre, l’image étant recadrée par rapport à son centre, ce qui ne correspond pas forcément à la réalité…

Le menu « FX personnalisés » permet de modifier les valeurs de saturation, luminosité et contraste, mais on aurait aimé pouvoir jouer également sur le grain ou la vignette. On peut cependant produire un effet noir et blanc personnalisé, en jouant notamment sur la valeur de saturation.

La fonction « Autolumière », un faux effet HDR,
fait ressortir les détails des zones d’ombres

Monochromist

Le filtre de faux HDR convient bien au N&B

Le dernier menu permet d’activer la fonction « Autolumière », qui est un faux effet HDR qui convient particulièrement bien aux photos en noir et blanc, puisqu’il fait ressortir les détails des zones d’ombres, la saturation excessive étant par la suite corrigée par les filtres. On peut également ajouter un texte, en choisissant position et angle parmi les 9 possibilités. L’image produite peut enfin être enregistrée selon 4 formats, de 640×960 à 1936×2592 pixels.

En quelques mots : proposant des modèles de noir et blanc ou désaturation classiques, Monochromist s’adresse au grand public peu désireux d’accéder à des réglages précis, mais parfois complexes.

Mise à jour du 1/11/2011 : La version 1.2 ajoute de nouveaux contrôles (vignettage, grain, balance des blancs, effet tilt shift) pour étoffer un peu l’appli qui va ainsi dans le bon sens.

Lien sur l’App Store : Monochromist (0,79€)

(c) icommephoto.com