myfilm SLR-likeApparue sur l’App Store en avril 2010, myFilm n’avait jamais eu droit à un test complet sur i comme Photo, et la mise à jour à la version 4.0, qui lui permet d’enregistrer les photos en pleine résolution est l’occasion de nous pencher sur une concurrente sérieuse dans le domaine de l’effet tilt shift

L’effet Tilt Shift a été largement commenté dans notre comparatif dédié aux applis du genre, et myFilm permet donc de réduire artificiellement la profondeur de champ de nos clichés en en floutant une partie, permettant à la partie principale (circulaire ou rectangulaire) d’être ainsi mise en valeur.

myFilm SLR-Like

Le menu préfère la simplicité à la précision

L’appli  permet d’utiliser l’appareil intégré ou de charger une photo de la pellicule, et donne accès à divers réglages : luminosité, contraste, vignettage, intensité et forme de la zone floue. On découvre là une appli simplifiée, en ce sens que les paramètres disposent de peu de valeurs : 7 pour la luminosité et le contraste, 3 pour le vignettage et l’intensité du flou, et 5 formes de flou pour finir. A cela s’ajoutent, cependant, 18 filtres de couleur (mais là encore, impossible de modifier les valeurs de saturation ou de teinte). On sent que l’idée est d’offrir un effet simple et intense, sans qu’il soit nécessaire à l’utilisateur de maîtriser le vocabulaire de la retouche d’image.

myFilm utilise l’accéléromètre
pour définir l’importance de la zone nette

myFilm SLR-Like

Les options proposent un mode de contrôle original utilisant l’accéléromètre…

Pour se démarquer de la concurrence, cependant, et au-delà de ses intéressants filtres de couleur dont nous reparlerons plus loin, myFilm utilise l’accéléromètre pour définir l’importance de la zone nette : en penchant son iPhone vers la gauche, on la réduit, et vers la droite, on l’agrandit. Il suffit dès lors de maintenir le pouce sur l’iPhone pour définir le centre de la zone, et de pencher l’appareil pour régler l’effet. On pourra arguer que le mouvement de pincement est sans doute plus précis (et autorise une zone nette rectangulaire n’étant pas forcément horizontale, comme ici), mais c’est un choix du développeur, toujours dans l’optique de rendre l’appli simple et ludique. On peut, enfin, choisir de recadrer automatiquement les photos au format carré.

myFilm SLR-Like

Six exemples de filtres proposés par myFilm SLR-Like

L’est-elle, simple et ludique ? En partie, oui, mais il faut tempérer cela par le fait que le moteur est plutôt lent, la prévisualisation nécessitant de longues secondes lorsque l’on choisit un enregistrement en pleine résolution (alors que l’appli ne permet pas de zoomer dans l’image). On apprécie en tout cas l’apparition progressive de l’image finale, en fondu enchainé du plus bel effet, d’autant plus que les filtres de couleur apportent une vraie personnalité à l’appli. Reste qu’il faudra encore améliorer certains points : rapidité de l’affichage de la prévisualisation, possibilité de changer les filtres de couleur sans devoir redéfinir la zone de netteté, plus grande variété de formes et d’orientation de la zone… Mais peut-être que cela n’est pas compatible avec la vision du développeur qui cherche avant tout à convaincre le grand public. Auquel cas, l’appli remplit très bien son rôle.

En quelques mots : proposant une ergonomie originale, mais souffrant peut-être de choix artistiques forts et d’une certaine lenteur, myFilm a quelques atouts à faire valoir, dont une accessibilité pour le grand public et une vraie personnalité.

Lien sur l’App Store : myFilm SLR-like (0,79€)

(c) icommephoto.com