Noir PhotoLe noir et blanc reste un choix évident pour obtenir de belles images contrastées, mettant l’accent sur les contrastes et les lignes générales. S’il existe déjà nombre d’applications très bien faites dans le domaine, il n’en existe sans doute aucune qui parvient à rendre des résultats aussi réussis que ceux de Noir Photo avec une égale simplicité de prise en main.

Jusqu’alors, nous ne jurions guère que par Tilt Shift Generator lorsqu’il s’agissait de produire un cliché noir et blanc habillé d’un élégant vignetage, tant l’appli de Art & Mobile s’avère simple et puissante, allant récemment jusqu’à permettre de supprimer l’effet de flou, pour mieux souligner la puissance de son traitement sur la couleur et les contrastes. De Red Giant, l’éditeur de la présente appli, nous ne connaissions que Plastic Bullet, proposant une collection de filtres affichés et générés aléatoirement, appli solide, mais qui manquait d’un réel contrôle.

Noir Photo

Un rien 80's, l'interface a tout de l'outil professionnel

L’ouverture de Noir Photo laisse apparaître une interface des plus analogique, rappelant les tables de mixage des années 80, avec boutons-poussoirs et molettes graduées. Quelque peu intimidant, certes, mais cela n’en dégage pas moins une impression de professionnalisme de bon aloi.

Cela dit, avec un minimum de pratique, Noir Photo devient vite aussi simple à utiliser que n’importe quel autre titre de l’App Store. Pour commencer, il faut comprendre la philosophie de l’appli : isoler un élément de l’image dans une ellipse dont intérieur et extérieur seront exposés différemment, pour créer le fameux effet de vignetage, ici poussé au maximum de ses possibilités.

Noir Photo

Les réglages sont intuitifs et offrent une très grande liberté

La photo, s’affiche ainsi dans la partie supérieure de l’interface, au format paysage, quelle que soit son orientation originale. S’il s’agissait d’un portrait, il suffira donc de faire pivoter l’iPhone seul les boutons en bas à droite changeant alors d’orientation. Lorsque l’on touche la photo, apparaît l’ellipse, principal outil de contrôle de Noir Photo, qui peut être déplacée à l’aide de différents mouvements de déplacement et de pincement. L’appli ne se contente ainsi pas de nous permettre de définir l’intensité et le rayon de la vignette, mais nous autorise à la redimensionner, à la déplacer et à imprimer une rotation à ses axes en toute liberté. La vignette peut également sortir du cadre… Les possibilités sont infinies, et l’on s’amuse à tenter différentes choses.

La deuxième partie des contrôles, tout aussi importante, se compose des boutons et molettes de la partie inférieure. Les trois molettes déterminent ainsi l’exposition à l’extérieur de l’ellipse (vignette), à l’intérieur (sujet) et le contraste général. En double-tapant sur ces molettes, on les réinitialise à leur valeur par défaut. Si l’on baisse l’exposition de la première molette à « 0 », on obtiendra un vignetage noir profond, et à l’inverse, en le poussant à « 100 », le vignettage sera blanc.

Noir Photo

Les filtres colorés sont réussis, notamment le sépia, très chaud

A droite de ces trois molettes se trouvent quatre boutons permettant de choisir la couleur du cliché, à dominante sépia, noir et blanc, bleue ou verte. Le sépia s’avère très réussi, naturel et parfaitement équilibré, ni trop pâle ni trop contrasté. Il assure un aspect vintage remarquable. Les deux autres filtres colorés sont également intéressants, mais sans doute moins élégants, mais s’accordent parfaitement avec les paysages.

Noir Photo

L'enregistrement de ses réglages est des plus simple

L’une des qualités de Noir Photo est sa rapidité de réponse : à peine effleure-t-on un contrôle que l’image se modifie sous nos yeux, permettant de régler avec une rare précision les différents paramètres. Au-dessus des molettes se trouve une rangée de six boutons supplémentaires : il s’agit de préréglages qu’il sera possible de modifier librement pour enregistrer ses favoris. Pour cela, il suffit de laisser son doigt posé sur le bouton de son choix deux secondes. Simple et efficace, une fois de plus.

« Noir Photo s’impose comme une très grande application dans le domaine du traitement de photo noir et blanc »

En conclusion, Noir Photo s’impose comme une très grande application dans le domaine du traitement de photo noir et blanc, offrant une grande liberté de contrôle et une ergonomie sans faille. On ne pourra guère que reprocher qu’un prix sans doute un peu élevé par rapport à la concurrence (sans que cela n’ait rien d’excessif, cependant) et surtout l’absence d’enregistrement des métadonnées EXIF bien pratiques pour classer ses clichés. Une piste pour une prochaine mise à jour ?

En quelques mots : alliant, comme toute appli d’exception, design et ergonomie, Noir Photo permet d’obtenir en quelques secondes des images monochromes d’une rare force, auxquelles il ne manque que l’enregistrement des métadonnées EXIF.

Mise à jour du 25/05/2011 : La version 1.01, si elle n’intègre toujours pas les métadonnées EXIF aux clichés apporte cependant plus de finesse et de progressivité dans les dégradés de gris, pour un résultat encore plus léché. Une gageure !

Mise à jour du 10/08/2011 : La version 1.1 préserve enfin les données EXIF, et autorise également la prévisualisation en plein écran.

Lien sur l’App Store : Noir Photo (2,39€)

(c) icommephoto.com