Photo BoostAppli d’effets spéciaux, PhotoBoost propose des filtres ludiques parmi les plus répandus : color splash, flou, tourbillon, contraction et « photo goo ». Amusante, mais un peu limitée.

PhotoBoost

Un menu qui annonce l'esprit ludique de l'appli

PhotoBoost est plus une appli
de divertissement que de retouche photo pointue

Après avoir choisi une image dans ses albums, on est invité à choisir le type d’effet souhaité : Déformation (« photo goo »), Colorisation (colorsplash), Focus (flou sélectif) et Gonfler/Tordre (contraction et tourbillon). Lorsque l’on fait bouger l’iPhone, les photos d’exemple se mettent à osciller au bout de leur pince à linge, laissant comprendre que PhotoBoost est plus une appli de divertissement que de retouche photo pointue. Pourquoi pas ?

PhotoBoost

L'outil de déformation est plutôt puissant

On passera rapidement sur l’outil de Déformation qui permet d’étirer en tous sens la photo, donnant l’impression de manipuler une substance gélatineuse. L’effet comique est là, mais ce n’est pas forcément ce que l’on recherche d’une appli classée dans la catégorie Photo… Il en ira de même avec « Gonfler/Tordre », qui permet de dessiner des bosses et des creux dans la photo. En revanche, on soulignera la présence d’un outil d’annulation mémorisant l’historique des opérations tant que l’on reste au sein de l’une des quatre catégories d’outils.

PhotoBoost

L'outil de flou manque un peu de finesse...

L’outil Focus, en revanche, est relativement convaincant, bien que l’on ne puisse pas modifier la taille du pinceau, ni l’intensité du flou. La présence de l’historique et du simple bouton de basculement entre mode net/flou permet de dessiner rapidement son masque (que l’on ne peut pas faire apparaître, cependant). La taille par défaut semble cependant correcte à l’usage, le simple changement de niveau de zoom par pincement donnant de bons résultats. L’effet de colorisation fonctionne sur le même principe, permettant de délimiter la partie colorée dans une photo par ailleurs monochrome.

Hélas, on regrettera que le résultat ne soit enregistré, au final, qu’à la résolution de 1024×768 pixels…

En quelques mots : associant quatre effets variés, PhotoBoost souffre d’une certaine légèreté qui la destine avant tout au grand public qui y trouvera un gadget amusant. Les autres préfèreront s’orienter vers des applis dédiées plus solides.

Lien sur l’App Store : Photo Boost (1,59€)

(c) icommephoto.com