PhotoTanglerOn ne compte plus les applis de collage photo sur l’App Store, dont la plupart ont en commun un même mauvais goût assumé qui dispute la palme du genre avec les applis de cadre photo. Proposer un titre sobre qui dispose de plus d’une interface simple et efficace a donc de quoi nous interpeler. Hélas, si PhotoTangler a bien des atouts, elle a pour défaut de proposer une résolution de sortie trop réduite, heureusement en cours de correction !

Pourquoi faut-il donc que tant d’applis photo souffrent, lors de leur lancement, d’une résolution trop faible ? Ici, PhotoTangler enregistre nos créations au format 320 x 480 (sur 3GS), ce qui revient à dire qu’on crée un timbre-poste et qu’on pourrait tout aussi bien supprimer l’enregistrement et se contenter d’une capture d’écran !

Ce premier coup de gueule passé, penchons-nous plus avant sur l’interface de PhotoTangler qui, malgré tout, mérite que l’on s’y intéresse.

PhotoTangler

Le menu, très simple, permet de prendre l’appli en main très vite

A son lancement, PhotoTangler nous invite à ajouter une image au projet (depuis l’appareil ou la pellicule) ou une petite phrase. Une fois la photo sélectionnée, on peut en définir la taille ou lui appliquer une rotation, à l’aide de deux doigts, ou la déplacer d’un seul. En passant en mode « Blend » à l’aide du bouton de droite du menu en bas de l’écran, on peut définir, à l’aide d’un classique mouvement de pincement, l’intensité du « vignetage » de l’image qui servira à définir la transparence.

PhotoTangler

Jongler avec plusieurs photos n’a rien de sorcier

Si l’on a fait le choix de passer à la version payante, on pourra ainsi ajouter plusieurs images, la version gratuite n’autorisant l’utilisation que deux clichés superposés. L’ergonomie est excellente et il suffit de toucher l’un des clichés pour le sélectionner, faisant apparaître un cadre bleu qui en indique l’orientation. La gestion du fondu est très efficace et permet de créer d’intéressants montages, dans une version alternative de l’excellente Image Blender.

PhotoTangler

La gestion du texte mériterait d’être enrichie

La gestion du texte, en revanche, fait un peu triste figure comparée, notamment, à la richesse du récent Halftone : il faudra ici se contenter de quatre polices de caractère (qui en manquent singulièrement), déclinées en 5 tailles (de 8 à 36 points). On pourra en revanche sélectionner la couleur du texte à l’aide d’une efficace roue chromatique (tout comme la couleur de fond du montage, d’ailleurs). D’un doigt, on pourra déplacer librement le texte à l’écran, mais pas lui appliquer de rotation. Une double tape rouvrira ensuite le menu pour corriger ce qui a été saisi.

En quelques mots : Que PhotoTangler dépasse largement les 320 x 480 pixels en sauvegarde (avant mise à jour), et elle pourra devenir une actrice intéressante de l’App Store grâce à une interface très ergonomique et un concept intéressant et bien exploité.

Mise à jour du 14/03/2011 : En permettant d’enregistrer ses collage au format 960 x 1440 et en ajoutant l’orientation du texte, la version 1.1 PhotoTangler va dans le bon sens.

Lien sur l'App Store : PhotoTangler Collage Maker (2.99EUR)