PhotoWizardSorti sur l’App Store de longue date, PhotoWizard-Editor a récemment bénéficié d’une mise à jour pour passer à la version 3.0 qui a modifié son interface et amélioré nombre de ses outils, y ajoutant également de nouveaux filtres. Mais ce qui fait la force de PhotoWizard c’est, comme Superimpose du même développeur, la puissance de ses outils de masquage sans équivalent sur iPhone…

En effet, appliquer des effets et autres filtres sur un cliché, toutes les applis de retouche savent le faire, mais lorsque l’on aborde le délicat problème du masque, on découvre que peu d’applis savent les manier de façon puissante et ergonomique (PhotoForge 2 souffre d’une certaine lenteur et FilterStorm d’une ergonomie encore perfectible).

L’appli permet de choisir parmi 22 filtres : pas mal, non ?

PhotoWizard-Editor

Les nombreux filtres bénéficient d’une interface parfaitement ergonomique

L’appli permet de choisir parmi 22 filtres : exposition/contraste, teinte/saturation, balance des couleurs (cyan/rouge, mangenta/vert, jaune/bleu), température, tons clairs/tons foncés, flou gaussien, flou de mouvement (horizontal ou vertical), flou radial, accentuation, netteté optimisée (unsharp mask), histogramme (avec réglages automatiques), courbes (globale ou RVB), flou (soft focus), sépia (avec réglage de la couleur et de l’intensité), mélangeur de couches, filtre de couleur, contraste automatique, correction automatique des couleurs, balance des blancs automatique, inversion des couleurs (par couche RVB), pseudo HDR, réduction de bruit. Pas mal comme ensemble de filtres, non ? Chacun est paramétrable à l’aide des différents outils (bouton, curseurs, courbes…) avec une ergonomie parfaite directement inspirée de Photoshop et autres classiques du genre. La modification est répercutée instantanément sur le cliché et l’on peut également zoomer pour avoir un aperçu plus précis du résultat final. En haut du cliché s’affiche de plus un bouton vert permettant de revenir aux valeurs neutres du filtre.

On passerait de longues minutes
à essayer tous ces filtres et leur paramétrage complet !

PhotoWizard-Editor

Les effets sont aussi complets que parfois originaux. Une réussite.

Suivent les effets, là encore généreusement pourvus puisqu’on en trouve pas moins de 44, parmi lesquels quelques inédits ou raretés : décalage des couleurs à la façon d’une impression mal calée, caméra Game Boy, 3 pop art, un noir et blanc à seuil réglable, photocopie, lumière intérieure (seuil, intensité et couleur paramétrables). Plus quelques grands classiques particulièrement réussis (12 fuites de lumière, 6 effets bokeh avec cross process optionnel), des effets de pellicule (lomo, two strip, brouillard… avec vignettage et flou optionnel) et de nombreux monochromes tout aussi réussis, 8 cross process très bons, 13 bordures réalistes. On passerait de longues minutes à essayer tous ces filtres et leur paramétrage complet ! D’autant plus que l’historique des opérations est conservé et que l’on peut annuler tous les essais effectués sans aucun problème, comme il se doit. A noter que, contrairement à ce qui est dit dans l’aide en ligne (très complète et agrémentée de tutoriels vidéos), on peut voir l’image originale en revenant à l’écran d’accueil et en maintenant simplement posé un doigt sur la photo.

PhotoWizard-Editor

Les outils, à l’image du recadrage, proposent tout ce que l’on attend d’une telle appli

Les « outils » intègrent tous ce dont on peut avoir besoin : recadrage (parfaitement complet avec 7 rapports classiques, redressement, symétrie et rotations), texte (plus de 100 polices de caractère et 6 types d’ombres portées), fusion d’image, réductions d’yeux rouges, outil de clonage et gradient de couleur. On ne voit pas ce qui pourrait manquer à PhotoWizard ! D’autant plus que ce n’est pas terminé, puisqu’il reste le gros morceau, représenté par les masques.

Les masques sont aussi puissants que ceux de Filterstorm,
mais l’arme absolue de PhotoWizard est son outil lasso

PhotoWizard-Editor

Les masquage est le meilleure de l’App Store, tout simplement.

Le menu masque permet de définir une ou plusieurs zones à l’aide de 9 outils différents : baguette magique (avec tolérance réglable et possibilité de définir un contour progressif), plage de couleurs (mêmes réglages), brosse (taille réglable), rectangle et ellipse (avec bord progressif), et 3 gradients (linéaire, bilinéaire et circulaire). On le voit, on est dans le même ordre de puissance que l’excellent Filterstorm, mais l’arme absolue de PhotoWizard est son outil lasso, rapide et précis comme on ne l’a vu que dans Superimpose !

Tout comme cette excellente appli (qui se retrouve, de fait, incluse dans PhotoWizard), on peut dessiner une zone du bout du doigt, mais, pour améliorer la précision, une loupe apparaît en décalage par rapport au doigt pour mieux suivre le contour. L’ergonomie en est parfaite, vraiment.

On remarquera l’absence d’outil gomme, mais en fait, elle est remplacée par l’outil « inversion de masque » : il suffit d’inverser la sélection pour en modifier le contour. On peut également flouter le bord du masque, pour rendre ses contours plus doux et progressifs, et de ce fait naturels.

Une fois le masque défini, on peut l’utiliser pour incruster la zone sélectionnée sur une autre photo à l’aide de l’outil de fusion, mais surtout appliquer de façon très précise l’un des filtres ou effets de l’appli. On peut, par exemple, créer un effet Color Splash, un effet de profondeur de champ précis ou mettre en valeur à l’aide d’un réglage de luminosité particulier une zone de la photo.

Comme on le voit, PhotoWizard n’est peut-être pas aussi évidemment puissant que FilterStorm ou PhotoForge 2, mais il n’en demeure pas moins un incontournable absolu dans son domaine !

En quelques mots : alliant une grande richesse de filtres, une ergonomie parfaite et un masquage idéal, PhotoWizard est une appli de retouche avec laquelle il faut définitivement compter.

Lien sur l’App Store : PhotoWizard-Editor (0,79€)

(c) icommephoto.com