Pinhole CameraRappelons que Pinhole Camera reprend le principe archaïque de la photographie sans lentille, cette dernière étant remplacée par un trou de la taille d’une tête d’épingle, connue sous le nom de sténopé qui a pour principales caractéristiques une profondeur de champ quasiment infinie et un temps d’exposition nécessaire qui peut l’être tout autant… Mais dans les faits, Pinhole Camera ne serait-elle pas plutôt un Toy Camera comme il en existe tant sur l’App Store ?

Profondeur de champ et temps d’exposition ? Pinhole Camera serait-elle donc capable de modifier ces paramètres de l’appareil, au risque de nous forcer à rester longtemps immobiles pendant la prise de vue ? Non, bien évidemment. Quant à la profondeur de champ, elle est liée à l’objectif de l’iPhone, et ne changera donc pas ici d’un pouce (ni d’un millimètre, d’ailleurs).

Pinhole Camera

Une interface logiquement dépouillée

Bref, voici donc un appareil photo dans sa plus simple expression : l’interface reprend un design hérité du principe du sténopé, c’est-à-dire une boîte en carton entourée de ruban adhésif pour en assurer l’isolation parfaite, mais malgré tout équipée d’un viseur (ce qui est plus pratique, il faut bien l’admettre). Les options sont ici limitées : on peut changer de pellicule et activer la double exposition.

Pinhole Camera

Trois pellicules sont proposées(deux couleurs, une noir et blanc)

On trouve ainsi trois pellicules différentes : couleurs, couleurs saturées et noir et blanc. De quoi obtenir différents résultats. Justement, ces résultats, parlons-en. A-t-on, une fois le cliché capturé, l’impression d’être face à un sténopé ? La réponse est évidente : pas le moins du monde, malheureusement ! En effet, ce type de photo se caractérise par un certain flou et un voile décoloré, dus à la faible exposition et au temps de cette dernière, ainsi que par un vignetage généralement fort. Ici, on ne trouve pas la moindre trace de ces effets secondaires correspondant à ce genre de prise de vue. Les couleurs peuvent être très vives, les contrastes sont marqués, et le vignetage totalement absent…

Pinhole Camera

La galerie interne de l'appli permettant l'envoi par mail et le postage sur Facebook

On est donc forcément un peu déçu de voir que Pinhole Camera ressemble à toutes ces applis photo surfant sur l’héritage des appareils helga ou instamatic. Mais le pire reste à venir : le format de sauvegarde est ridiculement faible : 640×640 pixels. Une véritable honte pour une appli payante ! Même instagram (qui a pour but principal le partage de photo via un nouveau réseau social) fait mieux, et est gratuite…

Pinhole Camera

Et voilà un exemple de cliché, avec une résolution de 640x 640 pixels...

De très sérieuses mises à jour seront donc nécessaires avant de faire de Pinhole Camera une appli valant le détour !

En quelques mots : Pinhole Camera s’annonce comme un simulateur de sténopé, mais n’en respecte absolument pas l’esthétique, offrant des photos nettes, sans vignetage. Mais le pire est la résolution des clichés, limitée à 640 x 640 pixels. Indigne d’une appli payante.

Lien sur l’App Store : Pinhole Camera

(c) http://icommephoto.wordpress.com