PopsicolorLorsque le créateur de Percolator se met au défi de développer une appli en sept jours sur le thème de l’aquarelle, cela donne une petite merveille technique et artistique au doux nom de Popsicolor. Capable de révéler les détails de ses clichés de façon poétique, ce titre s’impose d’ores et déjà comme une valeur sure de l’App Store.

NoteHalfNoteHalfNoteHalfNoteHalfNoteHalf

Certes, on ne fera pas de Popsicolor son appli de prédilection (encore que rien ne l’interdise !), mais l’effet obtenu permettra de produire de beaux modèles de t-shirt, des invitations ou flyers originaux (bonjour Phoster ou Phonto !)

Qu'on ne s'y trompe pas, l'interface de Popsicolor cache un bijou !

Qu’on ne s’y trompe pas, l’interface de Popsicolor cache un bijou !

L’interface de Popsicolor est réduite à l’essentielle et pourra étonner les habitués de Percolator et ses menus allant au fond des détails. Mais qu’on ne s’y trompe pas, la puissance est bel et bien au rendez-vous !

L’appli ajoutera des coulures si l’on tient l’appareil verticalement

Le bandeau inférieur propose d’acquérir la photo à traiter qui sera soit chargée depuis un album de l’iPhone, soit prise avec l’appareil photo, soit collée depuis une autre appli. Pour que Popsicolor donne le meilleur résultat, il vaut mieux s’assurer que la photo choisie soit bien contrastée. Une fois son choix fait, il faut attendre quelques secondes que Popsicolor traite l’image, qui passera à travers plusieurs algorithmes successifs avant d’afficher un premier résultat. A noter que l’appli ajoutera des coulures si l’on tient l’appareil verticalement, mais pas s’il reste bien à plat !

Les options permettent d'obtenir facilement le résultat souhaité

Les options permettent d’obtenir facilement le résultat souhaité

On peut alors accéder à la deuxième fonction du menu : les options. Elles sont au nombre de trois et permettent de modifier l’intensité de l’effet, la taille de l’image produite et d’obtenir un nouveau mélange de couleurs aléatoire.

Il est aussi possible de changer le mélange de couleurs à l’aide des deux palettes, situées en haut et en bas de l’écran. En effet, Popsicolor crée une image colorée en dégradé, très naturel, de haut en bas, que l’on peut ainsi modifier.

Trois modes pour trois résultats radicalement différents

Trois modes pour trois résultats radicalement différents

Mais c’est bien l’option « Focus » qui permet de modifier l’effet de la façon la plus importante. Trois modes sont proposés, Minimal, Natural et Bold qui auront une influence sur la surface colorée de l’image par rapport au blanc. Selon l’image traitée, on choisira donc le mode le plus approprié à l’effet recherché. Pour cela, on pourra bien sûr choisir une résolution réduite pour accélérer le temps de traitement.

Test vidéo de Popsicolor

En quelques mots : sorte de filtre magique appliqué à ses photos, Popsicolor prouve la maitrise technique de son développeur et donne des couleurs inédites à ses clichés.

Mise à jour du 29 juin 2012 : La version 1.0.1 améliore l’algorithme pour un temps de calcul deux fois moindre.

Mise à jour du 20 décembre 2012 : La version 2.0 modifie en profondeur l’appli, avec une refonte de l’ergonomie et de nouveaux paramètres offrant de nouvelles possibilités, et un résultat s’affichant beaucoup plus vite.

Mise à jour du 1er juillet 2013 : La version 2.2 ajoute deux nouveaux presets, Inktensity et White Ink.

Up On apprécie Down On regrette
  • L’ergonomie
  • La précision des réglages
  • La poésie du résultat

Configuration : iPhone 3GS, iPod Touch 3, iPad  sous iOS 5.0 ou supérieur.

Lien sur l'App Store : Popsicolor (2.99EUR)

(c) icommephoto.com