RepixLogoNouvelle venue dans la catégorie des effets plastiques, Repix se hisse d’emblée au niveau des meilleurs en alliant élégamment filtres spectaculaires et libre interaction. Un vrai plaisir tactile !

NoteHalfNoteHalfNoteHalfNoteHalfNoteHalf

On montrera peu l’interface de l’appli, qui est aussi réduite que puissante, la force de Repix tenant surtout dans les mélanges des filtres que chacun fera.

Repix

Repix intègre les outils nécessaires au prétraitement

En effet, L’interface de Repix est réduite à un bandeau de « crayons » virtuels représentant chaque outil disponible, au nombre de 9, mais en haut se trouve également l’accès aux réglages de base : luminosité, contraste, saturation, vibrance (saturation conservant une teinte de peau correcte), température et vignette. A noter aussi que les outils peuvent être complétés par des achats intégrés, pour atteindre 21. Mais nous y reviendrons plus tard.

Repix

Le paramétrage, un un peu léger, utilise surtout le zoom

Pour choisir un outil, il suffit de faire défiler la palette en bas de l’écran, et de taper sur l’un des crayons. En faisant glisser le doigt vers le haut, on fait apparaître une fenêtre permettant, en faisant à présent glisser le doigt vers la gauche ou la droite, de régler un paramètre (intensité, tolérance, mode d’application, en fonction de l’outil). Dommage que ce paramètre ne soit jamais très parlant : il faudra expérimenter pour comprendre le fonctionnement de chaque outil. Heureusement, l’outil d’annulation/rétablissement simplifie l’apprentissage !

Autre point original de ces outils : ils ne disposent pas de réglage de rayon. Ce qui pourrait sembler un lourd handicap est au contraire une excellente idée de l’appli. Pour dessiner de façon fine, il faut zoomer dans l’image avec deux doigts, alors qu’en affichant l’image de façon réduite, on appliquera l’effet à très gros traits. Idéal pour partir des généralités pour arriver ensuite aux détails, comme on le fait en peinture. On aimerait à ce titre pouvoir afficher de façon temporaire l’image originale, pour retrouver les détails à faire ressortir de façon plus précise…

Les 9 outils de base sont donc : cartoonize (solarisation, avec flou de 1 à 5), charcoal (craie grasse, intensité de 1 à 5), edger (contour, épaisseur de 1 à 5), dotter (trame d’impression, taille de 1 à 5), flares (lens flare, sans paramètre), drips (taches de peinture, sans paramètre), posterize (postérisation, sans paramètre), silk (outil original, dupliquant la teinte sélectionnée selon un seuil fixé, de 1 à 5) et bleach (désaturation, sombre, normale ou claire). On trouve également deux autres outils de correction : undoer (efface l’effet appliqué comme une gomme) et eraser (applique du blanc sur l’image).

La galerie ci-dessus permet de voir quelques possibilités offertes par Repix, obtenues sans grandes difficultés. On le voit, l’appli offre des outils graphiques intéressants, même si certains nécessitent de débourser de l’argent pour être déverrouillées. Packs que nous allons immédiatement détailler.

Repix

Les outils de couleur, classiques, manquent un peu d’originalité

Le premier pack, « Color Brushes », propose des outils permettant de jouer sur les teintes, en offrant quatre crayons spécifiques : sepia (applique une teinte sépia), hollywood (mode cross process), vintage (ajoute de la chaleur) et freshen (qui joue visiblement sur la vibrance. Ces quatre outils fonctionnent selon trois modes, sombre, normal ou clair. Le pack est intéressant, mais un peu cher malgré tout.

Repix

Les outils artistiques deviennent vite incontournables

Le second pack,  » Artistic Brushes  » est sans doute le plus naturel et indispensable à l’appli, avec ses quatre pinceaux très graphiques : hatching (hachures), daubs (impressionnisme), van gogh (coups de pinceau brefs) et spray (aérographe). S’il ne faut acheter qu’un pack, c’est évidemment celui-là qui sera le plus recommandable !

Repix

Les crayons lumineux, difficiles à maîtriser, donnent de très beaux résultats

Enfin,  » Light Brushes » ajoute quatre brosses lumineuses : glow smoke (light painting du plus bel effet), stars (nuées d’étoiles), spaklers (ligne d’étincelles) et glow line (light painting plus simple). Ces quatre outils réagissent différemment selon la vitesse à laquelle on les trace. Ce pack peut sembler artificiel, mais utilisé avec modération, il donnera d’excellents résultats qui rehausseront les créations, tout en étant le plus difficile à maîtriser. Tout a un prix…

L’appli propose un pack complet à 4,49€, permettant d’économiser 89cts sur les packs, ce que l’on peut conseiller aux plus exigeants [voire plus, puisque Repix a ajouté de nombreux packs depuis sa sortie et la pulblication de ce test!]. Quoi qu’il en soit, tester d’abord l’appli intensément à travers ses 9 outils de base pour apprendre à la maîtriser et juger par la suite si vous souhaitez vous y investir, ou si les outils proposés (que l’on peut tester sur des images tests) vous semblent indispensables à votre travail.

En quelques mots : Formidable appli d’effet graphique alliant liberté créative et puissance de traitement, Repix viendra compléter la palette d’outils des amateurs d’effets du genre.

Mise à jour du 17/4/2013 : La version 1.1 ajoute des modes alternatifs pour de nombreuses brosses, un menu filtre pour retoucher ses photos et un outil de recadrage. Elle permet d’accéder directement aux dossiers de la Pellicule et aux photos de son compte Facebook ainsi qu’un un ensemble de photos d’exemple.

Mise à jour du 30/4/2013 : La version 1.2 ajoute deux nouveaux packs, l’un proposant quatre brosses (à deux modes) à 1,79€ et l’autre 4 nouveaux filtres photos à 89cts.

Mise à jour du 29/5/2013 : La version 1.3 améliore l’interface des outils de corrections chromiques, ajoute des bordures et propose un nouveau pack de quatre brosses lumineuses à 1,79€.

Mise à jour du 11/10/2013 : La version 1.5 ajoute un pack d’effets, la possibilité de régler l’intensité des filtres et est compatible avec les filtres de l’appareil photo par défaut d’iOS 7.

Up On apprécie Down On regrette
  • La qualité des outils graphiques
  • La rapidité de traitement
  • La prise en compte de la vitesse de dessin
  • La version gratuite très complète
  • L’impossibilité d’afficher l’image originale
  • Un paramétrage un peu léger
  • Des IAP un peu chers

Configuration : iPhone 4, iPod Touch 4 ou iPad sous iOS 6.0 ou supérieur.

Lien sur l'App Store : Repix - Un éditeur photo inspirant (gratuite)