RetricaProLogoAvec 24 filtres temps réel, deux formats, la gestion de la vignette et du tilt shift ainsi que des prises de vue multiples, Retrica Pro s’impose comme un sérieux appareil jouet.

NoteHalfNoteHalfNoteHalfNoteHalfNoteOff

Retrica Pro propose donc de prendre des photos en leur appliquant un filtre, avec une prévisualisation en temps réel de l’effet obtenu, à l’image de 6×6.

L'interface de l'appareil vaut pour sa gestion du tilt shift

L’interface de l’appareil vaut pour sa gestion du tilt shift

L’interface est complète et organisée en deux bandeaux. En haut de l’écran, on trouve l’accès aux options (réduite à la possibilité d’enregistrer automatiquement la photo dans la Pellicule), le choix du format (4:3 ou carré), l’activation de la vignette et du tilt shift et le choix de la caméra. En bas, on accède à la photothèque interne de l’appli (permettant d’exporter les photos), au bouton déclencheur, au choix des options de prise de vue (retardateur, intervalle pour la fonction ActionSampler, format de montage de 1 à 9 photos, et forme de la bordure) et au choix du filtre. L’appareil ne sépare pas mise au point et exposition, mais gère bien la fonction touch to focus, intelligemment couplée avec l’effet tilt shift : le centre de la zone de netteté sera donc réglé sur le sujet, et le rayon pourra être défini d’un geste de pincement.

Les 24 filtres sont classiques mais de bon goût

Les 40 filtres sont classiques mais de bon goût

Les effets sont organisés en 10 pages de 4, d’inspiration vintage à base de cross process et de filtres de couleur, ainsi que quatre noir et blanc d’intensité variée. [La version 2.0 porte le nombre de filtres à 80].

Un essai en ActionSampler 2x2 dont la résolution est un peu juste

Un essai en ActionSampler 2×2 dont la résolution est un peu juste

Mais Retrica permet aussi, comme nous le disions, de passer en mode « ActionSampler », consistant à assembler des clichés successifs dans une même image, soit en bande (de deux, trois ou quatre images), soit en carré (de 2×2 ou 3×3). On pourra définirl’intervalle entre deux prises de vue (d’un quart de seconde à deux secondes).

Mais pourquoi faut-il que Retrica affiche systématiquement la photo ?

Mais pourquoi faut-il que Retrica affiche systématiquement la photo ?

Une fois la photo prise, elle s’affiche en plein écran, avec des options de partage : par mail ou Twitter, vers une appli tierce, vers Instagram/Pudding.to, vers la Pellicule de l’iPhone, ou suppression. On peut simplement toucher l’image pour la fermer : elle sera enregistrée dans la photothèque interne quoi que l’on choisisse, d’où l’on aura accès à ces mêmes options de partage. On aurait donc préféré se passer de cette étape, qui ralentit inutilement la prise de vue… L’enregistrement, quant à lui, se fait en pleine résolution, mais sans données exif [point corrigé par une mise à jour], en cas de photo unique, et avec une résolution de 1,5 à 3,5 Mpx en mode ActionSampler.

En quelques mots : Toy Camera sympathique, Retrica Pro permet de prendre de jolis clichés vintage au prix d’une interface un peu lente.

Mise à jour du 29/04/2013 : La version 1.1.0 corrige l’intensité du vignettage et ajoute 16 nouveau filtres.

Mise à jour du 16/12/2013 : La version 2.0 porte le nombre de filtres à 80 et autorise le traitement de photos de la pellicule via un IAP de 89cts.

Up On apprécie Down On regrette
  • Les filtres nombreux et convaincants
  • La gestion du tilt shift
  • Le mode ActionSampler
  • Un vignettage un peu fort
  • Résolution un peu faible en mode ActionSampler
  • L’affichage avant enregistrement
  • Pas de données exif

 

Configuration : iPhone 4, iPod Touch 4, iPad 2 sous iOS 5.0 ou supérieur.

Lien sur l'App Store : ()