SnappyCamHé oui, à la question de savoir si SnappyCam est l’appareil photo offrant le meilleur mode rafale, la réponse est effectivement oui, sans aucun doute. Bénéficiant d’un algorithme étonnant, SnappyCam est en effet en mesure de capturer jusqu’à 20 images par seconde à la résolution maximale de 8 Mpx sur iPhone 5. Une belle performance qui méritait un gros plan.

NoteHalfNoteHalfNoteHalfNoteHalfNoteHalf

Commençons donc par préciser que SnappyCam, au contraire de la plupart des applis de l’App Store, ne s’appuie nullement sur un flux vidéo HD pour produire des photos en rafale, et offre une résolution maximale de 3264×2448 sur iPhone 5, et non pas de 1920×720 ! L’appli entre donc en compétition avec les deux meilleurs titres jusqu’alors, à savoir QuickCamera et Fast Camera… Qu’il bat sans difficulté, que ce soit en termes de puissance comme d’ergonomie !

SnappyCam Pro

L’interface simple cache une appli puissante

SnappyCam Pro s’ouvre sur une interface épurée et classique : choix des options en bas à gauche du viseur (flash, grille, appareil frontal), du zoom en bas à droite, et accès à la bibliothèque et aux paramètres dans la partie inférieure de l’écran. Pour prendre une série de photo, il suffit de maintenir le doigt appuyé sur le bouton… Simple et efficace ! On pourra également accéder au touch-to-focus en touchant l’écran (AE/AF liés) et revenir à l’autofocus d’une double tape.

SnappyCam Pro

Les options permettent de définir le rapport entre vitesse et MPx

Les paramètres de SnappyCam Pro sont nombreux, à commencer par le plus important : le choix de la résolution. En effet, en choisissant la résolution (renommée « FOV », ce qui n’est pas la même chose), on joue sur la fréquence des prises de vue, qui peut monter jusqu’à 30 images par seconde. Sur iPhone 5, on atteint cependant 20 fps à 8Mpx, quand l’iPhone 3GS devra se contenter de 5 fps à 3 Mpx… On peut aussi choisir le mode de prise de vue : en rafale tant qu’on a le doigt appuyé sur le bouton, ou automatique, façon timelapse.

SnappyCam Pro

Les choix de cadrage et de grilles sont trèsnombreux !

On pourra également sélectionner le format de prise de vue (4:3, 16:9, carré, 3:2, 7:6 et 5:4), le viseur s’adaptera automatiquement en fonction du choix retenu, ce qui est idéal pour la composition de ses plans, d’autant que SnappyCam Pro offre de nombreux types de grilles (tiers, cible ,nombre d’or décliné en lignes, triangles et spirales. A noter également que la fonction zoom est accessible à l’aide deux boutons et atteint 6x, mais qu’il s’agit d’un simple recadrage : la résolution finale sera inversement proportionnelle à l’importance du zoom…

SnappyCam Pro

C’est ici que sont stockées les séquences

Une fois ses séquences capturées (à chaque relâchement du doigt, une nouvelle séquence est créée et enregistrée dans la bibliothèque interne à l’appli), on y accède en appuyant sur la vignette en bas à gauche de l’écran. Là, s’affiche chaque séquence avec le nombre d’images qui la composent. Il suffit d’en toucher une pour accéder à l’ensemble de clichés.

SnappyCam Pro

On se promène comme dans un film de grande résolution

En faisant glisser son doigt le long du bandeau situé à droite, on fait défiler les images, et l’on s’aperçoit alors que la promesse est tenue, et que les photos se sont succédé au rythme attendu. On peut également zoomer sur chaque photo pour s’assurer de l’efficacité de la mise au point, et continuer à faire défiler les images, pour sélectionner éventuellement celles qui conviennent le mieux.

SnappyCam Pro

L’édition et l’enregistrement sont bien pensés

En touchant la flèche en haut à droite, on accède à l’édition de la séquence : exportation, montage et duplication. En effet, pour réduire la sélection, on peut réduire la longueur de la séquence (trim) comme s’il s’agissait d’une vidéo, en choisissant le point d’entrée et de sortie. Pour faciliter la manœuvre, l’appli joue la séquence en boucle, en avant et en arrière. Et pour éviter les erreurs, on peut également dupliquer une séquence, pour travailler plus sereinement. L’export consiste alors à choisir la ou les photos que l’on souhaite enregistrer dans la Pellicule, où l’on pourra même choisir Instagram, après avoir effectué le recadrage au format carré imposé par l’appli.

SnappyCamPro

Un GIF animé montrant la vitesse de capture

Dans le cas d’un enregistrement dans la Pellicule, on pourra choisir d’exporter certaines photos ou  l’ensemble de la séquence, et sélectionner ensuite l’album dans lequel enregistrer ces photos. Chaque photo enregistrée sera accompagnée de l’ensemble des données exif et de la géolocalisation, ce qui est un vrai plus.

En quelques mots : offrant un mode rafale qui permettra de saisir les moments les plus fugaces, SnappyCam Pro devrait devenir incontournable pour les amateurs de photos sportives.

Up On apprécie Down On regrette
  • Les performances étonnantes !
  • Le fonctionnement dès le 3GS
  • L’interface qui répond parfaitement
  • La sauvegarde des données exif/geotagging
  • Le zoom qui n’est qu’un recadrage

Configuration : iPhone 3GS, iPod Touch 4 ou iPad 2 sous iOS 4.2 ou supérieur.

L’appli  n’est plus disponible sur l’App Store (news)