Superburst CameraCeux qui n’ont pas eu la chance de découvrir SnappyCam durant sa courte carrière sur l’App Store (aout 2013-janvier 2014) avant d’être racheté par Apple seront heureux d’apprendre qu’un nouveau titre vient se hausser au niveau record de cette appli hors norme.

NoteHalfNoteHalfNoteHalfNoteHalfNoteHalf

Rappelons que ce type d’appli doit se baser sur des algorithmes pointus, nécessitant une parfaite compréhension des techniques de compression afin de mémoriser un très grand nombre d’images capturées avant de les stocker en mémoire au format jpeg. Le développeur de SnappyCam a d’ailleurs suffisamment impressionné Apple pour le convaincre d’acquérir sa société. Et Magic App Factory est donc sur les traces de cette excellente appli.

Superburst Camera

Superburst Camera affiche une vitesse de capture impressionnante

L’interface de Superburst Camera est très dépouillée : en haut, se trouve l’accès au flash et à l’appareil frontal, en bas étant situés les habituels boutons d’accès à la photothèque, au déclencheur et aux options. Tout en haut, au centre, sont résumés les choix techniques actuels, que l’on peut modifier en passant par les options. Pour déclencher les prises de vue, il suffit de maintenir enfoncé le bouton, et l’on verra alors augmenter le compteur de photos, au centre en bas, ainsi que la fréquence moyenne. Cette dernière, impressionnante, atteint sans souci 25 fps sur iPhone 5S (voire 30 si l’on fait de courtes séquences), 15 fps sur iPhone 5 pour des captures à pleine résolution, et si l’on choisit une résolution minimale de 960×720 px, on atteindra sans souci les 60 fps… Côté réglage, on ne dispose que du touch to focus, qui suffit amplement en l’occurrence.

Superburst Camera

Les options, peu nombreuses, sont explicites et intéressantes

Puisque nous parlons d’options, attardons-nous sur elles. On peut, pour commencer, choisir la résolution parmi 4 possibilités : 8 Mpx (3264×2448), 5 Mpx (2592×1936), 1080 p (1440×1080) ou Slo-Mo (960×720). Bien évidemment, plus la résolution est faible, et plus la cadence sera élevée. Le choix du 5 Mpx peut ainsi se révéler un excellent compromis pour des photos sportives bien cadrées puisqu’à l’impression, on atteindra un format de 40 cm sur le plus grand côté pour une résolution de 150 dpi.

On peut ensuite modifier des options plus complexes, en plus de la simple désactivation du son du déclencheur : « Fast shutter lock » permet ainsi de forcer l’iPhone à choisir une vitesse de déclenchement maximale, au risque d’une sous-exposition en cas de faible lumière, et « Throttle burst speed », qui réduit le nombre de photos prises par seconde, mais réduit le nombre d’images floues.

Superburst Camera

La photothèque, ergonomique, permet de naviguer efficacement dans les séquences

Dernier point de l’interface, la photothèque est, comme souvent dans ce type d’appli, parfaitement organisée en dossiers indiquant la date de capture de la séquence, le nombre de photos et l’espace de stockage occupé. Une vignette, reprenant la première photo de la séquence, permet de mieux naviguer. On apprécie, en tout cas, la rapidité générale : dès la séquence capturée, on peut y accéder sans temps mort, ce qui est là encore un vrai plus. On s’aperçoit également que la mise au point est efficace, les clichés étant nets et bien définis.

Superburst Camera

Superburst Camera permet de choisir et d’enregistrer rapidement les meilleurs clichés

Lorsqu’on ouvre une séquence, la première photo de la série s’affiche en plein écran et l’on peut la zoomer pour en vérifier la mise au point, soit en pinçant l’écran, soit en double-tapant. Un simple glissement horizontal permet de se déplacer d’image en image, et de vérifier la rapidité de capture et la fluidité obtenue. En bas de la photo se trouvent les boutons d’enregistrement dans la pellicule et d’export (Twitter, Facebook, Flickr ou une autre appli comme Instagram, ou une appli de retouche). Là encore, tout s’effectue très rapidement.

En quelques mots : simple et diablement efficace, Superburst s’impose comme la meilleure appli de mode rafale de l’App Store.

MAJ du 20/3/2014 : La version 1.1 ajoute un mode « selfie » avec retardateur et réglage de la durée de capture, et permet l’exportation de l’ensemble des clichés d’une séquence

MAJ du 29/3/2014 : La version 1.1.1 propose un nouveau mode de capture et passe au mode freemium, la version complète déverrouillant le mode selfie et les séquences de plus de 100 photos.

UpOn apprécie DownOn regrette
  • La fréquence très élevée
  • La rapidité générale
  • La compatibilité full HD
  • La stabilité

Configuration : iPhone, iPod Touch ou iPad sous iOS 7.0 ou ultérieure.

Lien sur l'App Store : Superburst Camera (1.99EUR)