TangledFXLogoEntre graphisme et effet spécial, Tangled FX vous invite à jouer avec vos photos, en créant des effets uniques en leur genre, entre croquis, peinture et light painting.

NoteHalfNoteHalfNoteHalfNoteHalfNoteHalf

L'interface, épurée, est parfaitement ergonomique

L’interface, épurée, est parfaitement ergonomique

On apprécie qu’au lancement, l’appli présente la dernière photo traitée, ce qui permet de reprendre le travail où l’on s’était arrêté. Elle affiche de plus une aide minimale mais toujours pratique pour débuter. En haut de l’écran se trouve l’accès à la pellicule, aux options, à l’aide complète (en anglais) et à l’enregistrement. En bas trônent les 16 presets de l’appli ainsi que le menu des réglages. Les options affichent un écran très important puisque c’est là que l’on définit les résolutions utilisées pour la prévisualisation (de 0,5 à 2 Mpx) et d’enregistrement (de 2,5 à 16 Mpx). En effet, l’appli est en mesure de produire une image d’une résolution supérieure (4096×4096 Mx) au maximum de l’appareil photo de l’iPhone, si on lui fournit une image d’une telle résolution. Pas mal, non ? Les options permettent également d’activer l’accès aux réglages avancés, comme nous allons le voir plus tard.

6 exemples d'effets (Fibers, Swirls, Brush Strokes, Cartoon, B&W Etchings, The Dark Side)

6 exemples d’effets (Fibers, Swirls, Brush Strokes, Cartoon, B&W Etchings, The Dark Side)

Une fois la photo ouverte, on peut commencer à jouer avec Tangled FX. Pour cela, il suffit de toucher l’un des boutons de presets en bas de l’écran pour voir se dessiner le résultat en temps réel. Comme on le voit sur les photos ci-dessus, les résultats sont très variés et d’une esthétique très réussie.

Les zooms possibles en fonction de la résolution de la prévisualisation

Les zooms possibles en fonction de la résolution de la prévisualisation

Le temps de calcul est plus ou moins lent selon la résolution utilisée pour la prévisualisation. On passe ainsi, sur iPhone 5, à un temps de l’ordre de moins d’une seconde en 0,5 Mpx à 4 secondes en pleine résolution (2Mpx). Ce choix dépend donc de la recherche de précision souhaitée, puisque Tangled FX permet de zoomer sur le résultat avec plus ou moins de détails selon la résolution choisie, comme on le voit dans l’image ci-dessus. A noter qu’un appui sur le bouton preview permet de lancer le calcul en mode « pleine résolution », pour vérifier la qualité du résultat au plus près. Mais là, le temps passe à une vingtaine de secondes… On réservera donc cette opération à la fin, juste avant de lancer l’enregistrement de l’image dans la Pellicule (on pourra aussi la partager sur Instagram, Twitter et Facebook).

Les paramètres simples, avancés, et le mode "réduit"

Les paramètres simples, avancés, et le mode « réduit »

On l’a dit précédemment, Tangled FX permet d’utiliser deux types de réglages : simples ou avancés, en touchant le bouton « Tune » en bas à droite de l’écran. Le premier choix affiche 4 curseurs : Effect scale factor, Color Boost, Contrast et Gamma. Effect scale factor (de 0,2 à 2) détermine l’intensité des « coups de crayon », et permet de passer d’un effet soulignant les contrastes et les contours à une réinterprétation surréaliste de l’image. Les trois suivants permettent, comme d’habitude, de houer sur la saturation, le contraste et la luminosité. De quoi modifier, donc, chaque effet. Mais c’est loin d’être tout !

En effet, en activant, via le menu options, l’affichage des réglages avancés, on peut modifier tout autant le processus de création de l’effet que son post-traitement, à travers 8 paramètres supplémentaires. On trouve ainsi « Pre sharpen » et « Amount » (l’accentuation augmentant le nombre de traits en créant plus de contours,), « Strokes » et « Style » (longueur et couleur des traits), « Sharpen size » et « Amount » (accentuation du contour des traits et donc de la précision du dessin) et « Smudge » (adoucit les traits, en appliquant une sorte de flou). Suivent les 4 paramètres de post-traitement : « Post Sharpen » (accentuation après coup), et à nouveau le contrôle de contraste, luminosité et saturation.

Plus intéressant encore, en mode avancé, le dernier paramètre utilisé reste apparent en bas de l’écran, ce qui permet de le modifier plus finement, sans réafficher l’ensemble des paramètres. De plus, en « tirant » l’onglet vers le haut ou le bas, on fait défiler les paramètres avancés, pour une ergonomie parfaitement bien pensée.

En quelques mots : d’une grande originalité et offrant des résultats très variés, Tangled FX plaira à coup sûr aux amateurs de traitements graphiques. Un must !

Mise à jour du 21/03/2013 : La version 1.1 permet d’enregistrer et de partager ses propres presets, et ajoute un nouveau paramètre jouant sur la teinte de l’image.

Mise à jour du 13/12/2013 : La version 2.0 améliore l’interface, esthétiquement, mais surtout du point de vue ergonomique. De plus, désormais, les presets essayés sont conservés en mémoire, évitant les recalculs et permettant d’effectuer des comparaisons plus rapides.

Up On apprécie Down On regrette
  • L’interface parfaitement ergonomique
  • Les nombreux presets
  • Les paramètres très complets et compréhensibles
  • L’aide en  ligne

Configuration : iPhone, iPod Touch 4, iPad 2 sous iOS 5.0 ou supérieur.

Lien sur l'App Store : Tangled FX (2.99EUR)