The DianaDans les années 60, une société hongkongaise allait créer sans le savoir un appareil-culte : le Diana. La fabrication de ce jouet en plastique à la qualité plus que discutable fut d’ailleurs stoppée dans la décennie suivante. Mais le mythe était né…

The Diana est tout d’abord une véritable encyclopédie consacrée à cet appareil, en détaillant l’histoire et les différents modèles, avec tous les détails techniques imaginables. Allan Detrich a fait ici un travail impressionnant pour retracer la carrière du Diana à travers les âges. Le texte, en anglais, est riche d’informations et se lit sans grande difficulté. On pourra parcourir des galeries de photo de spécialistes du Diana : Jonathan Bailey, Chris Crawford et Sean Duggan, en regrettant de ne pouvoir contempler qu’une demi-douzaine de clichés à chaque fois. De plus, l’ergonomie n’est pas excellente et la navigation dans les différents chapitres de l’encyclopédie n’est guère intuitive. Dommage…

The Diana

La collection Detrich est riche de dizaines de modèles différents

On appréciera cependant la série de photos des différents modèles exposés dans la section « Detrich Collection », ensemble d’appareils qui ont été vendus pour une exposition itinérante. On trouve des dizaines de modèles classés par ordre alphabétique, appareils achetés en brocante ou sur le net pour des prix variant de 1 à 200 dollars ! Une seconde galerie est d’ailleurs dédiée aux nouveaux modèles créés à partir de 2007 et vendus bien plus cher que les originaux, jusqu’au modèle numérique. Là encore, la navigation laisse à désirer, et l’on ne peut se rendre directement à une page précise…

The Diana

L'appli intègre dorénavant un appareil photo !

« L’appli intègre un appareil photo permettant de recréer des clichés inspirés de l’appareil original ! »

Mais si la théorie est intéressante, il n’en demeure pas moins que la pratique a du bon également et la version 1.4 intègre dorénavant un appareil photo permettant de recréer des clichés inspirés de l’appareil original !

Une fois la photo prise, l’appli propose de la traiter selon trois modes : noir et blanc, couleur et sépia. A chaque fois, un vignetage identique est appliqué, et l’on peut enregistrer la photo dans la pellicule ou l’envoyer par e-mail ou la poster sur Facebook.

The Diana

Dommage que le rendu ne soit pas plus impressionnant...

On regrette que le traitement « couleur » se réduise au seul ajout visible d’une vignette et d’un léger voilage, et que l’on soit de ce fait loin de la qualité de rendu d’applis concurrentes (qu’elles soient gratuites comme les excellentes Retro Camera Plus et Leme Camera, ou payantes comme SuperPopCam ou PictureShow). Le cliché est quant à lui enregistré sans perte de résolution en dehors d’un recadrage au format carré.

En quelques mots : pour un prix modique, The Diana offre une encyclopédie complète et un toy camera. Dommage que la navigation ne soit guère ergonomique et que l’appareil ne tienne pas la comparaison face aux innombrables concurrents de l’App Store.

Lien sur l’App Store : The Diana (0,79€)

(c) icommephoto.com