ThirtySixLogoDernier né dans la catégorie des appareils promettant de renouer avec l’expérience analogique, ou argentique, Thirty Six fonctionne comme un appareil contenant une pellicule en noir et blanc 36 poses, mais se démarque de la concurrence par sa gestion des planches contact.

NoteHalfNoteHalfNoteHalfNoteHalfNoteOff

Premier point important, pour les plus impatients : oui, Thirty Six vous permet de « développer » votre pellicule avant d’atteindre la trente-sixième pose. Inutile, donc, de mitrailler des sujets sans valeurs comme on finissait parfois par le faire avec les appareils jetables pour « finir la pellicule »…

L'appareil photo est simple mais très complet

L’appareil photo est simple mais très complet

L’appareil de Thirty Six est très simple d’accès : sur la partie gauche de l’écran se trouve l’activation du flash et l’accès aux pellicules en bas, et sur la partie droite, le déclencheur et le compteur de prises de vue. Si aucun réticule n’indique le point de focus et d’exposition, l’appli prend bien en charge le touch to focus, et possède même la fonction de détection de visage, affichant un rectangle vert lorsqu’il est présent à l’écran. Les prises de vue s’effectuent assez rapidement, l’appli pouvant stocker environ une demi-douzaine de photos en attente dans la mémoire tampon, interdisant la prise d’une nouvelle photo durant une poignée de seconde.

La planche contact verticale semble peu originale...

La planche contact verticale semble peu originale…

Une fois les 36 poses atteintes, ou si l’on décide de lancer le développement plus tôt, on accède à la planche contact. Elle fonctionne selon deux modes : en mode vertical, comme ci-dessus, on fait défiler les photos apparaissant en version réduite afin de les sélectionner en activant le cœur ou le pouce. L’un ou l’autre choix n’aura aucune répercussion sur la suite, mais une fonction spécifique pourrait être ajoutée à l’avenir.

Le traitement noir et blanc est de qualité, avec l’ajout d’un grain prononcé
typique de l’argentique

En version horizontale, la planche prend tout son sens !

En version horizontale, la planche prend tout son sens !

En mode horizontal, on retrouve ce qui ressemble réellement à une planche contact, chaque photo retenue étant indiquée par des cadres rouges ou jaunes (en fonction du choix cœur/pouce). Accéder en un clin d’œil à l’ensemble des photos de la pellicule est un vrai plaisir, et permet de sélectionner précisément les photos voulues. Quand on en touche une, elle apparaît en plein écran, et l’on peut la sélectionner ou accéder aux autres d’un geste de glissement, comme dans la Pellicule de l’iPhone.

Les options d'export sont nombreuses

Les options d’export sont nombreuses

Une fois la sélection effectuée, on peut l’exporter vers la Pellicule, ou l’envoyer par e-mail ou via Facebook et Twitter. Les photos sont enregistrées en pleine résolution (3264x2448px sur iPhone 4S/5) mais sans données exif ou de géolocalisation. Le traitement noir et blanc est de qualité, avec l’ajout d’un grain prononcé typique de l’argentique. Le contraste est pour sa part nettement poussé, ce qui pourra déplaire (on n’est pas dans le traitement doux de Vint B&W MII). [Ce point a été corrigé avec la version 1.1]. Une fois l’enregistrement effectué, on pourra commencer une nouvelle pellicule… Et revenir aux précédentes sans limitations !

ThirtySix_ex1

Cliquez sur l’image pour accéder à la galerie

ThirtySix_ex9 ThirtySix_ex8 ThirtySix_ex7 ThirtySix_ex6 ThirtySix_ex5 ThirtySix_ex4 ThirtySix_ex3 ThirtySix_ex2

L’appli, toute jeune, est le premier titre développé par Gary Cohen et devrait connaître des améliorations dans les semaines à venir, la meilleure gestion des favoris et l’ajout de pellicules différentes pour ne pas se limiter au noire et blanc étant en haut de la liste (point corrigé avec la version 1.5).

En quelques mots : Produisant des clichés N&B au grain prononcé, sélectionnables à travers une planche contact originale, Thirty Six a des atouts à faire valoir pour s’imposer auprès des nostalgiques d’une certaine époque.

Mise à jour du 9/03/2013 : La version 1.1 ajoute la séparation focus/exposition, et réduit l’intensité du contraste des clichés.

Mise à jour du 21/03/2013 : La version 1.5 ajoute une nouvelle pellicule couleur, la 400 WC.

Up On apprécie Down On regrette
  • L’originalité de la planche contact
  • L’appareil photo très réussi
  • Le traitement noir et blanc
  • La mémorisation des pellicules
  • L’absence de différentes pellicules
  • Pas de données exif

Configuration : iPhone 3GS, iPod Touch 3, iPad sous iOS 6.0 ou supérieur.

Lien sur l'App Store : Thirty Six (1.99EUR)