PhotoToasterCachant volontairement son jeu derrière un ensemble de filtres classiques et efficaces, PhotoToaster est un véritable outil de retouche très complet et totalement paramétrable, qui, s’il évite de proposer des outils aussi pointus que ceux d’un PhotoForge 2, n’en offre pas moins des paramètres intelligemment choisis pour permettre de retoucher ses photos d’une façon nouvelle.

La barre d’outils principale en haut permet de charger une photo, de la recadrer (facilement, selon les formats classiques 4:3, 3:4 ou 1:1), d’annuler/rétablir une opération, d’accéder à l’aide intégrée ou de revenir à l’accueil.

L’appli cherchant à allier puissance et simplicité, elle est organisée en catégories clairement définies : les préréglages généraux, les effets de lumière, les effets spéciaux, le vignetage et les bordures.

On reste impressionné par la vitesse d’exécution de PhotoToaster !

ToasterPhoto

39 effets prédéfinis composent le coeur de l'appli

Les presets sont donc l’accès le plus simple pour la retouche d’image, avec différents filtres courants (noir et blanc, cross process…) et bien implémenté. Une fois cette catégorie sélectionnée, on peut choisir l’un des nombreux filtres, eux-mêmes classé selon leur collection (13 filtres pour chacun) accessible à de la molette en bas à gauche de l’écran : basic (des effets classiques principalement colorimétriques), Deluxe (avec vignette et bordure) ou Supreme (avec en plus des effets de flou ou de « HDR »). On peut également créer ses propres presets et les ajouter dans la collection « My Presets ». Une simple touche sur la vignette de prévisualisation permet d’afficher l’effet sur l’image en un clin d’œil, tout en pouvant zoomer dans l’image. On reste impressionné par la vitesse d’exécution de PhotoToaster !

Ces 39 préréglages donnent déjà de bons résultats en tant que tels, mais il est également possible d’en éditer les paramètres pour les personnaliser, en utilisant pour cela les quatre catégories suivantes. Ainsi, le preset « X-Pro » de la collection « Supreme » se compose de l’effet de lumière « As Shot », de l’effet spécial « Cross Pro », du vignetage « Small Black » et de la bordure « Black Round ».

L’appli se montre parfaitement ergonomique

ToasterPhoto

Les effets de lumière sont nombreux et réussis

L’appli montre alors à quel point elle sait se montrer ergonomique : une tape sur la vignette de prévisualisation permet d’appliquer le filtre, quand une autre sur l’icône en forme de curseurs donne accès aux réglages fins. L’effet « Light » se compose ainsi de cinq paramètres : exposition, température, ajout de lumière, contraste et teinte. Il est possible de modifier chacun d’entre eux librement à l’aide d’un curseur (deux pages de curseurs sont proposées, et l’on passe de l’une à l’autre d’un simple glissement de doigt). De même, une tape brève sur l’image masque la palette d’outil, et un toucher plus long affiche l’image originale. Enfin, une double tape permet de (dé)zoomer dans l’image comme dans PhotoForge 2, le zoom par pincement étant également présent et fort efficace.

Taper brièvement sur le curseur le réinitialise (à zéro ou dans une position médiane, selon le type de paramètre). On peut annuler ou rétablir toute modification à l’aide des flèches placées dans le bandeau supérieur.

La puissance de l’appli se cache dans le paramétrage des effets spéciaux

ToasterPhoto

Les paramètres originaux : Cross process et Technicolor

Les effets spéciaux se composent quant à eux des paramètres de saturation, de filtre de couleur, d’accentuation, de cross process et d’effet « technicolor » (qui a tendance à faire ressortir les tons rouges tout en refroidissant les autres couleurs avec un voile bleuté). En effet, la puissance de l’appli se cache dans les effets spéciaux, qui permettent de vraiment modifier l’image de façon aussi fine que significative, notamment avec l’effet technicolor, assez rare, et de l’efficace accentuation, surtout quand elle est utilisée couplée avec un zoom important pour éviter de faire apparaître de disgracieux artefacts.

ToasterPhoto

La gestion du vignetage est complexe et très intéressante

Le vignetage, quant à lui, permet tout autant d’ajouter un effet de vignette qu’une fausse profondeur de champ façon tilt-shift, grâce là encore à des paramètres bien pensés : taille de la vignette, progressivité, luminosité, saturation (pour créer un effet de décoloration/saturation sur les bords de la photo), couleur (pour créer une vignette autre que blanche ou noire) et enfin flou.

Enfin, on trouve 17 bordures différentes, assez classiques et de bon goût, mais auxquelles il manque un peu de fantaisie (façon polaroïd ou vintage) et de texture (elles sont totalement lisses). C’est le seul petit point faible de l’appli pour le reste vraiment exemplaire.

ToasterPhoto

4 exemples de filtres prédéfinis : Roadhouse / B&W Portrait / Serenity / Super Sepia

L’enregistrement s’effectue assez rapidement, et permet le partage vers les services les plus courants : Tumblr, Facebook, mai et SMS. On regrette simplement le fait que si l’appli est ouverte à l’importation de photos depuis le presse-papier, elle ne permet pas l’exportation automatique vers Instagram et autres applis compatibles qui se développe de plus en plus ces derniers temps et représente un vrai gain de temps.

En quelques mots : si PhotoToaster se compose de prime abord de 39 filtres très réussis, sa gestion fine et originale des paramètres et la sauvegarde de ses propres préréglages en font un outil bien plus puissant qu’il n’y paraît, pouvant convenir aux débutants comme aux utilisateurs plus exigeants qui trouveront ici une nouvelle façon de penser leurs filtres.

Mise à jour du 22/09/2011 : En complétant les outils de recadrage et en ajoutant de nouveaux effets, de nouvelles bordures et en intégrant des textures, la version 2.0 devient quasi parfaite et mérite ses 5 étoiles.

Lien sur l’App Store : PhotoToaster (1,59€)

(c) icommephoto.com