Top CameraSi par extraordinaire vous n’avez pas encore trouvé votre bonheur parmi les appli d’appareil photo de l’App Store, entre Camera+, Camera Genius, ProCamera, King Camera peut-être verrez-vous d’un bon œil d’arrivée de Top Camera qui est le seul à intégrer la fonction HDR.

L’offre est tellement pléthorique qu’il devient difficile de se démarquer, surtout quand les applis précitées sont aussi réussies et exhaustives. Il ne leur manquait que la fonction HDR, qui trouve donc sa place dans Top Camera qui peut s’en servir comme d’un atout unique.

Top Camera permet de prendre une photo HDR
stabilisée avec retardateur : pas mal !

Top Camera

L'interface, classique, n'en est pas moins très ergonomique et agréable

Pour le reste, l’utilisateur ne sera pas dépaysé avec une interface parfaitement ergonomique et tombant naturellement sous les doigts. L’icône d’option à droit du déclencheur permet de sélectionner les modes de prise de vue : Stabilisateur, retardateur (2, 5, 10 ou 20s), mode rafale et HDR. Il est à noter qu’on peut associer plusieurs modes, le mode rafale ne pouvant pour sa part être associé qu’à la fonction de stabilisateur. Bref, Top Camera permet de prendre une photo HDR stabilisée avec retardateur : pas mal !

Il est bien évidemment possible de séparer mise au point et exposition grâce aux icônes très claires et à une ergonomie encore une fois bien pensée : une tape sur l’écran permet de définit le point de focus et d’exposition, et il est ensuite possible de faire glisser le carré d’exposition à l’endroit voulu. En plus de la grille de composition, on peut afficher un horizon virtuel, activer la fonction « Big button » et le verrouillage de la balance des blancs. L’option « Panscan » permet d’afficher la barre de menu sur l’image (en en masquant une partie), ou sous l’image (affichée en totalité, mais accompagnée de bords noirs sur les côtés) lorsque l’on utilise l’appareil en mode paysage.

Top Camera s’en sort avec la manière côté HDR

TopCamera

La photo HDR à travers les 3 réglages possibles

Qu’en est-il des modes spéciaux ? On doit avouer être un peu déçu du mode rafale, puisque sur 3GS, il produit 8 clichés en 10 secondes, quand King Camera parvient à en offrir 12 en 8 secondes, soit une vitesse 50% plus rapide… Cela dit, l’appli permet de prendre des photos tant qu’on garde le doigt appuyé sur le bouton. Sur ce point, notre préférence va toujours à QuickPix, capable de shooter 17 photos en 10 secondes sur iPhone 3GS, ce qui est toujours aussi impressionnant !

Côté HDR, Top Camera s’en sort avec la manière, notamment avec trois réglages (faible, moyen, fort) qui permettent d’obtenir de bons résultats (la version moyenne étant très bien équilibrée). Là encore, on pourra reprocher un certain manque de vivacité dans le calcul de l’image finale, qui nécessite une petite trentaine de secondes sur 3GS, plaçant l’appli dans la fourchette basse du genre.

TopCamera

La "table lumineuse" permet de gérer des dossiers

Comme tout appareil photo, Top Photo permet d’accéder à une table lumineuse pour gérer ses clichés (les options permettent cependant d’automatiser l’enregistrement dans l’appli, dans la pellicule ou dans les deux). On peut sélectionner plusieurs photos pour les effacer, les envoyer par mail ou, plus original, les placer dans un autre dossier. En effet, l’appli gère les dossiers. On pourra enfin effectuer diverses opérations sur chacune des photos : la voir en plein écran, l’effacer, l’envoyer par mail, la placer dans un dossier, l’exporter (vers la pellicule, le presse-papier, Twitter, Facebook ou Flickr) et bien entendu l’éditer.

TopCamera

Les outils de retouche, simples, sont aussi efficaces

Les fonctions d’édition s’ouvrent sur l’habituel recadrage, fort de nombreux formats prédéfinis (10 dont carré, 2:3, 4:3, 16:9 et nombre d’or), les rotations à 90° et symétries. Les réglages de l’image permettent quant à eux de retravailler la luminosité, le contraste, la saturation, l’accentuation, les zones sombres et claires. On apprécie le fait que, comme Camera+, Top Camera permet de modifier tous ces paramètres sans devoir appliquer l’effet à chaque fois : on peut donc effectuer de nombreuses modifications pour un réglage très fin. De plus, chaque curseur, très simple d’utilisation, dispose d’une fonction de remise à zéro bien pratique.

TopCamera

Effets spéciaux et bordures ne sortent guère du lot

Viennent ensuite les effets, au nombre de 36, répartis en quatre catégories : basic, colorify, blend et retro. La première intègre des fonctions classiques et indispensables comme le passage en noir et blanc ou sépia, le réglage automatique du contraste, des blancs ou de la saturation, l’augmentation des couleurs, le flou et l’accentuation. On peut bien sûr définir l’intensité de chaque effet à l’aide d’un curseur. La deuxième catégorie, la moins intéressante sans doute, ajoute un filtre de couleur sur le cliché. La troisième joue avec la fusion, pour des effets assez marqués (dodge, burn, postérisation…). Enfin, la dernière joue la carte vintage avec des filtres là encore sans grande originalité, mais plutôt efficaces (grunge, lomo, retro bw…). Les bordures, quant à elles, se composent de 9 modèles classiques très simples et 9 vignettes noires ou blanches.

En quelques mots : cet appareil photo de remplacement intègre les fonctions attendues, en y ajoutant cependant le mode HDR. Top Camera joue donc la carte de l’exhaustivité et se montre solide à l’utilisation.

Mise à jour du 7/09/2011 : La version 2.0 améliore son mode rafale et ajoute la fonction vidéo qui lui faisait défaut.

Mise à jour du 3/02/2011 : La version 4 améliore la partie appareil photo et étoffe le nombre de filtres et d’effets.

Lien sur l’App Store : Top Camera (2,39€)

(c) icommephoto.com