TriPhotoMalinLogoRetrouver ses photos lorsque l’on n’a pas organisé sa Pellicule avec des dossiers précis peur vite devenir un calvaire. Tri Photo Malin propose donc de les cataloguer automatiquement, à l’aide de clefs prédéfinies bien pratiques.

NoteHalfNoteHalfNoteHalfNoteOffNoteOff

Le développeur n’en est pas à son coup d’essai, puisqu’il nous a déjà proposé le bon appareil photo vintage Retrica Pro.

L'interface, simpliste, s'adresse au grand public

L’interface, simpliste, s’adresse au grand public

Une fois lancée, Tri Photo Malin effectue un tri des photos selon différentes catégories. Tout d’abord, on trouve les « groupes d’albums malins » qui contiennent les classements par année, par mois, par lieu, par appareil photo (indiqué par certaines applis bien pensées comme 6×6, Booster ou Hueless) et par logiciel. En dessous, on accède aux « albums malins », différenciant simplement le type de média : photo, vidéo, capture d’écran, papiers peints et icônes.

Cela dit, tout n’est pas parfait, loin de là. Ainsi, Hipstamatic est assez mal pris en compte : l’appli n’a pas le droit à une entrée précise dans les albums, mais génère des appareils sous le seul nom de version (256, 261…), tout comme FotoRoid… C’est que l’appli prend en compte la donnée exif « Model » et non pas « Make »… Hipstamatic intègre de plus les filtres utilisés dans l’entrée « Software », ce qui permettra, cela dit, d’accéder à chaque combo plus facilement. Soulignons l’étrangeté des entrées « Papiers peints » et « Icônes », qui ne contiennent pas forcément ce que l’on attend (le deuxième intégrant par exemple une photo de 1136 pixels de côté…). On pourra ensuite accéder à chaque photo, et la partager depuis l’appli vers une autre, ou l’envoyer dans la Pellicule, par mail, sur Twitter ou l’imprimer.

Cela dit, avant d’en arriver là, il faut patienter quelques secondes, le temps pour l’appli de parcourir l’ensemble des clichés et d’en extraire les données exif. Heureusement, si la première passe nécessite de très longues secondes, par la suite, les choses s’accélèrent.

La création de dossiers dans la Pellicule est bien pensée

La création de dossiers dans la Pellicule est bien pensée

En plus d’avoir accès aux photos depuis l’appli, il est possible de créer des albums dans la Pellicule. Il suffit pour cela de cocher la case à gauche des dossiers que l’on souhaite exporter, puis de toucher l’icône en forme de flèche en haut à droite de l’écran. Après un temps de calcul une fois encore assez long, les dossiers apparaitront dans la Pellicule de l’iPhone. On aurait nettement préféré pouvoir ajouter des entrées en se basant sur des mots clefs exif, ce qui aurait permis de contourner certaines limites de l’appli, et avoir accès à des mots-clefs, par exemple, pour pouvoir gérer soi-même le tri général.

De plus, l’appli ne répond pas toujours très bien aux demandes, et s’avère un peu limitée à l’usage. Ainsi, on ne peut pas accéder aux jours, mais uniquement aux mois, ce qui peut ne pas suffire quand on prend des dizaines de clichés quotidiennement. Tri Photo Malin préfère visiblement favoriser la simplicité au détriment de la puissance…

En quelques mots : appli de tri de photos grand public, Tri Photo Malin rendra service au plus grand nombre sans satisfaire les plus exigeants.

Up On apprécie Down On regrette
  • Les catégories bien choisies
  • Les possibilités de partage
  • La création de dossiers dans la Pellicule de l’iPhone
  • Pas de classement par jour
  • Le long rafraîchissement au lancement
  • Des erreurs dans le classement
  • L’impossibilité de gérer les albums

Configuration : iPhone 3GS, iPod Touch 3 ou iPad sous iOS 6.0 ou supérieur.

Lien sur l'App Store : Tri photo malin (1.99EUR)