Urban StudioCréer des photos d’identité avec son iPhone est toujours plus simple, que l’on cherche à produire des photos officielles ou des photos vintage. Urban Studio propose de jouer sur les deux tableaux en offrant les outils de retouche les plus complets de tous.

NoteHalfNoteHalfNoteHalfNoteHalfNoteHalf

Urban Studio

Le gabarit permet de bien se centrer à l'image

Si son iPhone est équipé d’une caméra faciale, on peut prendre son autoportrait en suivant le guide intégré, permettant de se centrer parfaitement sur l’image et d’éviter d’être trop près de l’objectif, afin d’éviter toute déformation disgracieuse.

Urban Studio

Non, aucun filtre ne permet de devenir photogénique...

L’étape suivante consiste à choisir le format de la photo à l’aide d’une molette graduée, au choix, en centimètres ou en pouce. On trouve ainsi 9 formats, de 2,5×3 cm à 5×7 cm, dont le format « réglementaire » français de 3,5×4,5. Tout est donc pour le mieux.

Le changement de fond
est très efficace et rapide.

Urban Studio

Une douzaine de fonds alernatifs sont proposés

L’appli propose ensuite de modifier le fond de la photo. Attention, pour que cela fonctionne bien, il faut que ce dernier soit nettement différent du ton de la peau, car l’appli utilisera un algorithme de sélection par plage de couleur. Evitez, donc, de poser devant une bibliothèque pleine de livres ou un jardin public ! Cela dit, dans de bonnes conditions, le changement de fond est très efficace et rapide.

On pourra regretter, cependant, le relatif manque de variété des fonds proposés, soit une douzaine de fonds gris plus ou moins nuageux… Ils ont cependant l’avantage de pouvoir remplacer facilement un mur blafard peu flatteur.

Urban Studio

Zoom, gomme et crayon permettent de corriger les contours

Par la suite, il est possible de retoucher les contours du fond à l’aide des habituels outils crayon, gomme et zoom. On apprécie, pour le coup, le fait que le dessin du masque soit semi-transparent, ce qui permet d’obtenir des contours assez doux.

Urban Studio

Teinte, saturation, accentuation... Tout est modifiable facilement

Vient alors l’étape des finitions : on peut modifier librement la teinte, la luminosité,la saturation, le contraste, l’accentuation et le vignetage. L’interface est très intuitive et pratique, utilisant des mouvements de doigt pour modifier la valeur de chaque paramètre : en déplaçant le doigt verticalement, on augmente ou réduit la valeur de façon fine (de haut en bas, on varie de 20%), alors qu’horizontalement, ce changement est plus rapide (de -100 à +100%). On peut annuler la dernière opération à l’aide de la flèche de gauche, ou réinitialiser tous les paramètres avec la flèche de droite. Le vignetage, quant à lui, baptisé « lomo » ne peut être qu’activé ou désactivé, son intensité étant fixe.

La qualité est présente
avec une résolution de 300 dpi

Urban Studio

La plupart des formats, dont A4 et 10x15, sont pris en charge

La dernière étape consiste à choisir le format de papier sur lequel imprimer les photos. On en trouve 7, parmi lesquels le classique A4, mais également des formats typiquement photographiques, 3R à 6R (de 8,9×12,7cm à 15,2×20,8cm), dont le 4R (10x15cm). Ce menu permet également de choisir combien de photos imprimer sur la planche, dans un souci bien venu d’économie d’encre. Dommage qu’on ne puisse pas dépasser les 10 photos, ce qui couvre à peine la moitié d’une feuille A4… Cela dit, sur un papier 10×15, on ne pourra pas dépasser les 4 photos d’identité officielles.

Urban Studio

Avec une résolution de 300dpi, on est sûr de la qualité d'impression

Le résultat pourra être enregistré sur la pellicule ou imprimé via AirPrint. On pourra également envoyer ces photos sur Twitter, Facebook et, plus original, Linkedin, ou par mail. La qualité est vraiment bonne, grâce à la petitesse des clichés, puisque l’on atteint une résolution de 300 dpi.

En quelques mots : que l’on cherche à produire des photos d’identité de qualité ou des clichés plus amusants, Urban Studio répond à l’appel avec simplicité et efficacité.


+ On apprécie

– On regrette
  • La simplicité d’utilisation
  • La puissance des outils de retouche
  • Une appli peu gourmande
  • L’impression non optimisée

Configuration : iPhone, iPod Touch ou iPad sous iOS 4.2 ou supérieur

Lien sur l’App Store : Urban Studio (1,59€)

(c) icommephoto.com