Feather RetouchCette appli de retouche s’inscrit dans la lignée de l’excellente TouchRetouch, permettant d’effacer les détails gênants d’une image ou d’en cloner d’autres. Mais plutôt que de proposer une méthode automatique ou un outil tampon comme sa concurrente, elle se spécialise dans le copier/coller.

Feather Retouch

Une interface qui manque un peu de clarté

L’appli réunit l’ensemble de ses outils dans un bandeau inférieur, représentés par des icônes qui, il faut bien l’admettre, ne sont pas toutes d’une limpidité absolue.

La première permet de zoomer et de déplacer l’image, de façon naturelle. Les deux icône suivantes donnent accès aux outils de clonage : la première copie simplement la partie sélectionnée quand la seconde le fait en utilisant des bords progressifs permettant d’adoucir l’intégration. La quatrième icône permet de recadrer l’image, et les deux dernière de sélectionner le mode de fusion : la première copie la partie sélectionnée sur une autre portion de l’image, la seconde y copie une autre partie de l’image, ou, en d’autres termes, la première copie la sélection et la seconde l’efface… Comme une image vaut plus qu’un long discours, et qu’une vidéo vaut plus qu’une image, vous en saisirez tout l’intérêt dans la vidéo que nous vous proposons ci-dessous.

Feather Retouch

Des résultats efficaces et plutôt simples à obtenir

Qu’en est-il du résultat ? Honnêtement, il y a des progrès à faire, mais lorsqu’il nous a envoyé l’appli, le développeur nous a averti qu’il travaillait déjà sur des mises à jour, ce que nous voulons bien croire. Reste qu’en l’état, Feather Retouch reste plus prometteuse que réellement efficace.

Pour commencer, et au contraire de la majorité des applis de retouche, il est impossible de modifier sa sélection. Il faut donc délimiter la zone à effacer ou à copier avec soin, car une fois le doigt levé de l’écran, il sera impossible d’ajouter ou d’effacer certaines parties. Heureusement, une option d’annulation permet de revenir en arrière si l’on s’aperçoit que la zone choisie ne convenait pas. De même, lorsque l’on veut déplacer l’image (par exemple, après avoir zoomé sur un détail à effacer pour le sélectionner avec précision), il ne faut pas utiliser la fonction idoine, qui déselectionnera la zone, mais déplacer la zone du bout du doigt, sans le lever, auquel cas la copie sera validée…

Enfin, si l’on dispose de deux modes de copie/effacement, on aurait aimé pouvoir sélectionner le nombre de pixels de progression, plutôt que d’avoir une image globalement transparente.

Bref, avec quelques « retouches » de son interface, Feather Retouch a tout pour devenir un outil puissant et intéressant.

En quelque mots : Nécessitant un certain entrainement avant d’être maitrisée naturellement, Feather Retouch propose un outil prometteur, qui aura besoin de quelques ajustements en termes de prise en main avant d’être parfaitement convaincant.

Lien sur l’App Store : Feather Retouch (0,79€)

(c) icommephoto.com