viSparklerSortie mi-novembre et actuellement gratuite pour une durée limitée, viSparkler Eyeffect est une appli de filtres comme il en existe tant sur l’App Store. Rien donc qui mérite que l’on s’y attarde et pourtant, il se dégage de cette appli un certain charme qui ne peut que rendre curieux. Une curiosité plutôt récompensée, qui plus est…

Si l’icône de l’appli n’est pas la plus esthétique que l’on ait pu voir sur l’App Store, l’interface qui s’affiche au lancement, en revanche, souligne le soin apporté à l’ensemble. En effet, sur un fond de table, quelques filtres sont posés négligemment sur la photo d’un jardin public fleuri, soulignant l’importance accordée aux effets par viSparkler.

viSparkler

Un menu d'accueil très agréable et prometteur

On est invité, comme on le découvre en haut à droite, à passer par cette première des quatre étapes à venir, en choisissant de travailler à partir d’une photo prise avec l’appli ou d’un cliché chargé depuis les albums de l’iPhone. Si l’on choisit de prendre une nouvelle photo, une prévisualisation apparaît : sur une table, deux « polaroids » sont posés l’un sur l’autre, celui du dessous montrant ce que « voit » l’objectif, celui du dessus affichant le résultat obtenu à l’aide du filtre sélectionné parmi les 23 proposés par l’appli.

Si cette méthode est des plus ludiques, elle a un défaut majeur et pour tout dire rédhibitoire : elle ne permet de produire que des clichés ayant une résolution de 427×640 pixels, autant dire inutilisables en termes photographiques… Il vaut donc mieux se tourner vers la méthode « a posteriori ».

viSparkler

La fonction "temps réel" affiche les versions avant/après de façon esthétique

Après avoir choisi « Album » et sélectionné le cliché que l’on souhaite modifier, on voit ce dernier s’afficher en plein écran, avec, toujours, la jolie ronde d’effets présentés sous forme de petites photos carrées en bas à droite de l’écran, et qu’il suffit de faire défiler jusqu’à épingler celui que l’on souhaite appliquer au cliché. On découvre avec plaisir que l’appli fonctionne aussi bien en mode portrait que paysage, décalant de façon très fluide l’ensemble de son interface.

Si certains effets sont très classiques (réglages de la balance luminosité/contraste, vignette,…), d’autres s’avèrent infiniment plus créatifs et pour tout dire originaux. On commencera par « Shuffle », qui mélange les couches RVB pour des résultats étonnants et aléatoires (il suffit de taper sur la photo pour obtenir un autre rendu), et « Diffraction », qui applique un effet de lens flare réaliste et calculé d’après l’éclairage global de la photo (ce qui se voit lorsqu’on l’utilise dans sa version en temps réel). D’autres filtres sont plus spécifiques mais non moins utiles, comme celui dédié au rendu de la peau, ou cet autre qui rend le ciel plus bleu, ou cet autre encore qui « ensoleille » le cliché.

viSparkler

On peut ajouter un cadre et des infos de géolocalisation sur ses clichés...

La troisième étape permet, si on le souhaite, d’indiquer la date et l’heure (et éventuellement d’autres indications, comme le nom de l’iPhone ou le lieu de prise de vue) et d’habiller la photo d’un cadre. Il existe 13 modèles, et l’on ne regrettera que l’impossibilité de sélectionner les données affichées ou simplement le cadre que l’on souhaite…

Enfin, la dernière étape, permet d’enregistrer automatiquement l’image dans la pellicule de l’iPhone à sa résolution d’origine, ou presque (bizarrement, elle est rognée de 170 pixels en largeur…), mais également de partager sa création par e-mail ou via les réseaux sociaux Facebook, Picasa, Flickr et même Plurk, lancé il y a deux ans et qui est mélange de partage d’images, de microblogging, comme on dit.

Il semble y avoir un bug assez agaçant (mais c’est la nature du bug que d’être agaçant) : seules les photos choisies dans la pellicule (Camera Roll) sont enregistrées dans leur taille maximale, celles qui sont choisies dans un album créé par l’utilisateur étant réduites à une taille de 683×1024, sans la moindre raison technique…

En quelques mots : simple mais puissante et pouvant compter sur quelques effets inédits et réussis, viSparkler cache bien son jeu mais mérite d’être téléchargée sans tarder, d’autant qu’elle est gratuite en ce moment. Cela dit, à 79 cts, elle reste une affaire !

Lien sur l’App Store : viSparkler (gratuite au lieu de 0,79€)

(c) http://icommephoto.wordpress.com