iOS 7Resté globalement inchangé depuis le lancement de l’iPhone en 2007, le design du système d’exploitation des appareils mobiles d’Apple, iOS, aura donc attendu six ans pour faire intégralement peau neuve sous l’impulsion de Jony Ive, designer en chef de la marque à la pomme, auquel – doit-on encore le rappeler ? – on doit les formes si réussies de l’iMac, de l’emblématique iPod et bien sûr de l’iPhone.

Un OS plus fin

La première chose qui frappe quand on découvre la septième mouture d’iOS, c’est son épure et sa finesse. Le choix de la police a été modifié, pour des lettres à la fois plus grandes et plus fines (plus élégantes, en quelque sorte). L’ergonomie a également fait l’objet d’une attention toute particulière, avec le très attendu Control Center qui permet, d’une simple geste, d’activer ou désactiver des fonctions sans en passer par l’appli Réglages (mode avion, Wifi, Bluetooth, mode sommeil, luminosité de l’écran, contrôle de l’iPod, mode lampe torche, alarmes, calculatrice et – joie ! – appareil photo).

iOS 7

Le Control Center regroupe les fonctions vitales de façon pratique

La gestion du multitâche semble également très intéressante, avec un accès plus rapide aux applis, une fermeture simplifiée, et un classement basé sur la fréquence d’utilisation des applis). Siri sera également capable d’exécuter des ordres simple, comme activer ou désactiver le wifi, par exemple. De façon plus accessoire (mais n’est-ce pas ce qui peut faire la différence auprès du public ?), les fonds d’écran semblent réagir à l’orientation de l’appareil pour créer une impression de relief, et leur dominante interagit avec la palette de couleur globale de l’OS de façon discrète et, là encore, élégante. L’influence de Google et Android se fait cependant sentir fortement sur certains points (on citera, par exemple, la navigation plein écran de Safari directement inspirée de celle de Google Chrome).

Un appareil photo revu pour le meilleur

Excellente nouvelle pour les amateurs (dont je suis) de l’appareil photo par défaut d’Apple, puisque ce dernier se voit offrir une mise à jour importante. On pourra ainsi basculer très facilement entre quatre modes de prise de vue (vidéo, photo classique, photo carrée ou panoramique) d’un simple geste, et où font leur apparition quelques filtres tellement à la mode ! La Pellicule suit le mouvement, en proposant (enfin !) une organisation plus intuitive et logique que la simple division par lieux.

iOS 7

Plus pratique et intégrant des filtres, voici le nouvel appareil photo de l’iPhone

A présent, l’iPhone sera capable d’utiliser plus efficacement les données exif et de géolocalisation pour proposer automatiquement des albums créés autour de moments plus précis, accessibles chronologiquement et triés par lieux… Pour sa part, iCloud s’ouvre à la collaboration, avec la possibilité de contribuer aux albums partagés de ses amis et de sa famille.

Apple, Jony Ive et les équipes de techniciens ont donc fait un magnifique travail, en sachant écouter les utilisateurs sur certains points, imposer des choix (notamment esthétiques) qui s’imposeront comme de nouvelles références, même si npmbre de nouveautés d’iOS étaient déjà présentes chez Android (une petite bataille en paternité se fait déjà entendre sur Twitter entre fans des deux géants) et l’on a hâte de pouvoir installer cette nouvelle version qui ne sera, hélas, accessible au grand public qu’à l’automne (et à partir de l’iPhone 4, seulement) à l’occasion du lancement du prochain modèle d’iPhone. Pour vous faire patienter, vous pouvez regarder la vidéo officielle sous-titrée par nos soins ci-dessous.