iOS 8Apple a donc dévoilé à l’occasion de la WWDC 2014 les détails de ses futures versions d’OS X et d’iOS, soit Yosemite et 8. Si les nouveautés ne sont pas révolutionnaires sur le front de la photographie (mais c’était attendu), elles n’en sont pas moins intéressantes et devraient grandement améliorer l’expérience utilisateur, grâce à des détails très bien pensés.

Commençons par l’appli Photos : elle conserve son organisation actuelle, avec l’album classique, les albums partagés et les collections, mais elle intègrera une fonction de recherche avancée, permettant de retrouver des photos en utilisant le principe de Spotify, en entrant un nom d’album ou un lieu. Plus intéressant encore, on pourra créer des favoris, en touchant l’icône cœur qui se trouvera en bas de l’écran, au centre, entre l’icône de partage et la corbeille : de cette façon, la photo sera automatiquement ajoutée à un dossier favoris, et donc facilement accessible. Ainsi, on pourra conserver ses clichés « de travail » et avoir accès à sa sélection. Plus intéressant encore : la nouvelle philosophie de « continuité » qui fait son apparition avec iOS 8 et OS X Yosemite permet de passer sans heurt de l’iPhone au Mac ou à l’iPad, et il en ira de même avec les photos. Ainsi, une photo retouchée ou ajoutée en favori sur un appareil le sera de la même façon sur tous les autres. La gestion de ses « albums » deviendra de fait un vrai plaisir !

iOS 8

iOS 8 permet aux applis tierces d’entrer dans le système…

Et puisque l’on parle de modifications, il faut se pencher sur la refonte des outils de retouche de Photo. Désormais, on aura accès à une fonction s’apparentant à la fonction Clarté (baptisé sobrement « Light ») que l’on retrouve dans de nombreuses applis, mais avec, cette fois, un accès à ses paramètres. En effet, en augmentant la clarté, on ne modifie pas simplement la luminosité ou le contraste, mais un grand nombre de facteurs. Et iOS 8 permettra d’afficher et de modifier tous ces paramètres (luminosité, contraste, exposition, zones claires, zones sombres). Une autre fonction, similaire mais nommée « Color » modifie pour sa part ce qui ressemble à la vibrance. Bref, pour une fois, Photo ne se contenterait pas d’une version allégée de ce qui existe déjà, mais offrirait un véritable outil pratique et puissant ! Pour le reste, on retrouvera bien sûr le recadrage ainsi que le redressement, qui ne sera plus effectué par un geste de pincement peu précis, mais à l’aide d’une molette plus pratique. Enfin, « détail » passé sous silence lors de la conférence : les développeurs pourront rendre leurs filtres disponibles dans l’appli photo, à l’image de Waterlogue sur l’image ci-dessous. Une véritable révolution dans l’esprit de fermeture d’Apple ! Et comme chaque OS doit proposer son nouveau mode de capture photo, après le panorama et le slow motion, iOS 8 propose le classique time-lapse…

La continuité se retrouvera sur Mac, avec une appli photo totalement revue, et qui proposera le même genre d’outils, et sans doute d’autres plus poussés, dans une appli disponible début 2015. Cela fait rêver : si VSCO ou d’autres excellentes applis de retouche proposaient également une version OS X, nous pourrions effectuer des éditions avancées sur Mac, après avoir effectué le principal sur iPhone… D’ailleurs, l’intégration d’iCloud sous forme d’iCloud Drive fait penser à cela. En effet, cette nouvelle appli permettra d’utiliser iCloud comme on utilise les autres services de stockage comme Dropbox et Google Drive, en travaillant sur les mêmes sur ses différents appareils. D’ailleurs, iCloud permettra d’enregistrer automatiquement ses photos, mais aussi ses vidéos, ce qui sera un vrai changement avec la politique actuelle. Autre changement d’importance : le prix. On en rêvait, et Apple le ferait donc, en proposant un service de stockage intégré à iOS et OS X à un prix très attractif, puisqu’iCloud Drive se déclinerait en trois offres tarifaires, 5 Go gratuits, 20 Go à 0,99$ (soit a priori0,89€) par mois, et 200 Go pour 3,99$ par mois. Soit 5 fois moins cher que Dropbox Pro ! Enfin, on a pu voir la mention 1 To via des services tiers, sans que l’on sache encore desquels il s’agit, même si Flickr ferait un candidat naturel…

Bref, avec la possibilité d’ajouter des fonctions grâce à des applis tierces (les filtres, ici, mais aussi de nouveaux claviers, pour des applis plus générales), son intégration des univers OS X et iOS, et la proposition d’un service de stockage abordable, Apple propose de nombreuses évolutions attendues depuis longtemps, et qui valent finalement sans doute plus qu’une révolution cosmétique !