iOS 8 ExtensibilityNous vous avons présenté les nouveautés concernant la photographie dévoilées lors de la WWDC du 2 juin, mais il est temps de revenir plus en profondeur sur ce qui constituera sans doute une étape majeure dans la pratique photo depuis son iPhone, on offrant des outils plus puissants qu’il n’y paraît de prime abord.

iOS 8 Extensibility

L’extensibilité est un vrai bouleversement de la philosophie d’iOS !

Dans l’article précédent, nous vous dévoilions que des éditeurs tiers pourraient intégrer leurs fonctions à l’appareil photo d’iOS 8, et c’est là qu’entre en jeu l’une des bonnes nouvelles de cette conférence : Apple accepte désormais d’ouvrir le système. Ce principe est baptisé « Extensibilité ». Selon les mots de Craig Federighi, vice-président de l’ingénierie logicielle d’Apple, cela permettra aux applis tierces « d’étendre le système et d’offrir de nouveaux services à d’autres applis », en d’autres termes, une appli pourra communiquer avec une autre, pour lui ajouter de nouvelles fonctions. Évidemment, pour limiter toute intrusion « virale », ces échanges seront étroitement contrôlés, afin de ne fournir que le minimum. Deux exemples ont été donnés dans le cadre de la photo, avec l’intégration de filtres de VSCO Cam et d’effets de Waterlogue au cœur de l’appli Photos (via la nouvelle icône en haut à gauche). Et cela touche aussi les actions : le partage pourra s’ouvrir plus largement, au-delà d’Air Drop, Twitter, Facebook et Flickr, Instagram et VSCO pourraient faire leur apparition ! Et pourquoi pas ouvrir directement une photo de la pellicule dans une appli donnée via les actions, qui viendraient s’ajouter à Copier, Diaporama et Assigner à un contact ?

iOS 8 Widgets

Les widgets font leur apparition

Viennent ensuite les Widgets, longtemps attendus – et sujets de railleries dans le monde Android. Ces derniers pourront apparaître dans le centre de notification, permettant d’y effectuer directement des fonctions, sans avoir à ouvrir l’appli en questions. Cela peut consister à surenchérir sur eBay, comme lors de la démonstration, ou à suivre les news sportives, mais pourquoi pas également être averti des likes sur IG, de la sélection d’une photo sur VSCOGrid, ou même le lancement d’un appareil photo spécifique (6×6 ou Cameleon, par exemple), sans devoir faire défiler ses pages d’applis ? Ces widgets ne seront pas disponibles sous forme d’applis dédiées, mais intégrés comme des fonctions supplémentaires d’applis à télécharger sur l’App Store, et que l’on pourra, ou non, activer, à l’image des notifications actuelles.

iOS 8 Photokit

Les fonctions du photokit promettent de belles choses

Par ailleurs, le nouveau kit de fonctions liées à la photographie est annoncé comme plus performant, et offrant les possibilités de lire et écrire dans la Pellicule (rien de neuf ici), d’accéder à des éditions non destructives, mais surtout d’effacer des photos avec la permission de l’utilisateur. Et c’est là sans doute un point qu’il faut souligner. En effet, avec le temps, les photos s’entassent dans la pellicule, et l’effacement de photos une à une est une telle corvée que personne ne s’y résout. Or, en donnant – enfin ! – accès à la suppression (sous contrôle de l’utilisateur), Apple laisse entrevoir la possibilité de voir arriver des applis de nettoyage de la pellicule. On peut imaginer, ainsi, des fonctions de suppression de photos selon leur date de prise de vue, leur taille, leur format (jpg, tiff ou png), ou leur géolocalisation. Si l’on rapproche cela de la gestion visiblement plus souple d’iCloud, qui permettrait de gérer un album de favoris, on devrait pour de bon pouvoir disposer des outils nécessaires à la gestion de ses photos !

Dernière nouveauté : l’App Store permettra aux développeurs de proposer des packs d’applis en promotion. De la sorte, les éditeurs disposant d’un catalogue intéressant pourront proposer des lots pour le faire découvrir à prix modeste, à l’image des promotions qui ne touchent qu’une appli. Cela sera une bonne solution pour augmenter son applithèque à moindre coût. Et pour finir, l’outil TestFlight, encore confidentiel aujourd’hui, fera son apparition dans l’App Store, permettant ainsi à de nombreux utilisateurs de se proposer comme bêtatesteurs.