Apple n’aura pas perdu de temps et vient de poster sur son site une galerie de photos produites à l’aide de l’iPhone 5. Comme on s’en doute, les photos sont à tomber et, comme pour l’iPhone 4S, Apple nous offre un cliché avec un beau flou d’arrière-plan, qu’il sera sans doute bien difficile de reproduire dès que l’on sortira du mode macro comme c’est le cas ici. Si vous souhaitez télécharger les images HD sous forme de fichier compressé (16Mo), cliquez ici.

Galerie iPhone 5

La résolution de 3264×2448, identique à celle du modèle précédent, s’avère une fois de plus très flatteuse, mais on regrette malgré tout qu’aucun des six clichés proposés ne montre de photo prise dans des conditions d’éclairage médiocres. Reste que les photos proposées permettent d’en apprendre plus sur l’appareil, à l’image de l’abeille. A 100%, on peut distinguer chaque poil de son dos, et les détails sur les pétales sont bluffants. Notez également les magnifiques couleurs !

Galerie iPhone 5

La petite fille au cornet de glace montre, de façon moins marquée, que la mise au point permet d’obtenir un léger flou d’arrière-plan, comme le montre le léger fondu des planches sur la gauche, là encore quand on observe la photo à 100%. Et si l’on capture le grain de la peau, il en va de même de la trame du tissus du t-shirt. Pas mal, non ?

Galerie iPhone 5

La photo de la cascade a-t-elle bénéficié de la nouvelle fonction HDR ? On s’étonne en tout cas de la texture assez plate des rochers et végétaux au premier plan, mais, là encore, on peut s’extasier devant la reproduction des couleurs.

Galerie iPhone 5

La photo des deux garçons permet, une fois encore, d’applaudir la précision de la capture qui retranscrit les matières dans les moindres détails.

Galerie iPhone 5

La photo des vagues permet de voir qu’avec une bonne luminosité, la prise de photo est suffisamment rapide pour que la pointe du ressac soit nette, jusque dans les bouillonnements de l’écume.

Galerie iPhone 5

Précision ? Cette photo de plaque d’immatriculation rouillée en fait une fois de plus la preuve. Couleurs, détails, saturation, tout y est ! Et de se dire, vivement le 21 septembre !