L’iPhone 5 est-il plus le puissant ? Son appareil photo est-il le meilleur ? Son objectif est-il réellement inrayable ? Autant de questions sans réponse, à l’heure actuelle. Cela dit, un site expert en matière d’écrans, Display Mate, vient de publier un article comparant de façon très précise les écrans des iPhones 4 et 5 et du Samsung Galaxy S III. Le verdict est sans appel : l’écran 4″ d’Apple est supérieur dans tous les domaines, en dehors de la surface affichée bien sûr.

Ainsi, si le Galaxy SIII offre une résolution supérieure (1280×700 contre 1136×640), l’iPhone 5 propose beaucoup plus de pixels, avec une densité de 326 pixels par pouce contre 306, et surtout, ces pixels sont équilibrés dans leur distribution sur l’écran (326 ppp pour le bleu, le rouge et le vert) alors que son concurrent favorise nettement les ton verts (306 ppp pour le vert contre seulement 216 ppp pour le rouge et le bleu !). Cela traduit évidemment par  des couleurs plus justes et mieux constrastées, plus proches de la réalité en quelque sorte, alors que l’OLED de 4,8″ est trop coloré avec des décalages de couleur plus prononcés et une calibration générale qui nécessiterait une nette correction.

Enfin, l’écran LCD d’Apple réduit les reflets (parmi les meilleurs du marché), offre une luminosité excellente, deux fois supérieure à celle du Galaxy, et n’est battu sur le contraste que dans les conditions de luminosité très faibles et surtout sur la perte de luminosité lorsque l’on se décale par rapport à l’écran (une caractéristique du LCD). La réduction de luminosité du Galaxy est rendue indispensable du fait de la consommation deux fois supérieure de l’écran OLED. Bref, l’iPhone 5 retranscrit très fidèlement les couleurs, ce qui en fait un outil précis pour la retouche photo. Ce qui confirme les premières impressions.

Source : Display Mate via Apple Insider