L’annonce faite lors du lancement de l’iPhone 5 est passée inaperçue de la plupart des journalistes, mais elle était primordiale : l’écran sera 44% plus saturé et respectera parfaitement l’espace sRGB. En quoi cela est-il intéressant ? Il faut pour cela lire l’excellent article posté par Raymond Soneira sur son blog DisplayMate. On y apprend que  l’iPhone bénéficiera d’un écran identique à celui du nouvel iPad, tout comme l’iPhone 4 disposait d’un écran équivalent à celui de l’iPad 2. Or, cette dernière génération d’écran respecte l’espace sRGB, comme le montre le graphique ci-dessous.

Le sRGB et l'iPhone 5

On comprend que ces écrans sont les plus précis du marché, c’est-à-dire qu’ils affichent des couleurs proches de la réalité. Or, quand on retouche ses photos, on se base sur cette « prévisualisation » pour faire des choix, qui ne seront réellement visibles qu’une fois imprimés. Et quel ennui quand la version sur l’écran ne correspond pas à celle qui sort de l’imprimante. Et c’est la raison pour laquelle les professionnels disposent d’écran calibrés. Et c’est justement ce que nous offrirons ces écrans ! L’iPhone 5 deviendra de ce fait un outil bien plus précis que celui de son ordinateur ou de sa télévision. C’est un grand pas en avant qui est ainsi franchi, et qui risque de changer le quotidien des photographes sur iPhone. Et prouve que le slogan n’est pas un mensonge : il n’est pas simplement plus grand, il est simplement plus parfait.