PlasticaLogoLes plus anciens se souviendront avec plaisir de PictureShow, qui a longtemps fait partie de nos incontournables avec ses filtres si sympathique et son interface très réussis. Et comment oublier Stop Motion Recorder, alliant animation et lomographie ? Voici que leur créateur, graf, édite un appareil photo de type toy camera, Plastica, fortement inspiré par Hipstamatic. Tellement fortement qu’on serait tenté de crier au plagia !

[vimeo http://vimeo.com/57182034]

Plastica serait donc bonne à jeter au orties ? Pas sûr ! En effet, on découvre l’un des points forts de l’appli à l’usage : elle est capable de traiter les photos en tâche de fond, sans aucune limite (20 photos peuvent être en mémoire sans souci, en attente de développement virtuel). On n’est donc absolument pas gêné lors des prises de vue, contrairement à l’appli de Synthetic Infatuation, qui donne parfois des sueurs froides à ses utilisateurs… Et, pour s’inspirer de Jetable, l’appli gère des albums, correspondant à un appareil photo de 64 poses (on choisit son boîter, son objectif et sa pellicule, puis on prend des photos, tout simplement !).

Plastica s'inspire très fortement d'Hipstamatic

Plastica s’inspire très fortement d’Hipstamatic

On s’étonne du poids de la bête (plus de 40 Mo !), même si elle intègre par défaut 2 boîtiers, 4 objectifs et 3 pellicules. Par la suite, on pourra acquérir, au prix de 79 cts, différents packs : 3 complets (objectifs, pellicules, boîtier) et deux contenant 4 pellicules. L’excellente nouvelle étant que le prix de lancement, gratuit, permet d’accéder à l’ensemble d’entrée de jeu !

Lien sur l'App Store : Plastica (0.99EUR)